La Tuque est Simple Plan!

Le groupe Simple Plan et son chanteur Pierre... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Le groupe Simple Plan et son chanteur Pierre Bouvier ont enchaîné les succès sur la scène des Jeudis centre-ville.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) La Ville de La Tuque avait vu grand, et avec raison. Il y avait une foule monstre dans les rues du centre-ville, jeudi, pour le spectacle du groupe de renommée internationale Simple Plan. Les membres du groupe avaient promis tout un spectacle, et ils ont tenu parole.

Rosalie Laporte, Mahélie Rheault et Frédérique Laporte ont... (Audrey Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Rosalie Laporte, Mahélie Rheault et Frédérique Laporte ont parcouru plus de 200 km pour assister au spectacle. Elles ont attendu de longues heures avant l'arrivée sur scène.

Audrey Tremblay

Le groupe pop-rock a enchaîné ses plus grands succès au plus grand plaisir des gens qui avaient commencé à fouler le site plusieurs heures avant le début de leur prestation. Les spectateurs, dont plusieurs étaient conquis d'avance, ont pu entendre, entre autres, Welcome to my life, Summer paradise, I'm just a kid et Perfect.

Les organisateurs évaluaient la foule à près de 9000 personnes peu avant le début du spectacle. D'ailleurs, l'ambiance était survoltée dans les rues de La Tuque, plus qu'à l'habitude. Les gens se sont réchauffés en quelques minutes à peine et l'énergie ne s'est pas estompée une seule seconde pendant les 90 minutes du spectacle.

Il s'agissait du début de la tournée américaine et canadienne pour le groupe montréalais. Le chanteur de Simple Plan n'a pas manqué de remercier tous les gens présents pour ce concert et d'avoir «créé une congestion sur la route». Ils ont aussi eu une pensée pour le bassiste du groupe absent sur scène.

«On pense à lui tous ensemble ce soir. On en chante une pour lui qui s'appelle Welcome to my life», a lancé le chanteur Pierre Bouvier.

Plus tôt dans la soirée, Nelson Voyer et son band avaient réchauffé la foule et la DJ Miss Shelton s'est occupée d'étirer la soirée jusqu'à tard jeudi soir.

Les membres du groupe Simple Plan avaient pris le temps de rencontrer les médias avant le spectacle. Ils ont fait savoir qu'ils étaient heureux de venir présenter leur spectacle en Haute-Mauricie.

«On aime ça jouer dans les grandes villes, mais on aime ça aussi jouer chez nous. Il y a quelque chose de très particulier quand on joue au Québec. [...] Il y a quelque chose de mémorable chaque fois, les gens viennent et ils veulent passer une belle soirée. On sent leur énergie et leur enthousiasme, c'est ça qui nous attire à venir faire des spectacles ici et dans les régions», a noté Charles Comeau.

«Notre groupe nous a permis de visiter beaucoup d'endroits à travers le monde et de visiter des endroits qu'on n'aurait sûrement pas visités en tant que touriste. C'est la même chose au Québec, on a le goût de se promener et de faire le tour du Québec. On ne pensait pas venir ici tout de suite, il était temps. On attendait seulement l'invitation», a ajouté son collègue Jeff Stinco.

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin (à... (Audrey Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin (à gauche), a souhaité la bienvenue aux membres du groupe Simple Plan.

Audrey Tremblay

Évidemment, il aurait été difficile de passer à côté de la situation du bassiste de Simple Plan, David Desrosiers, qui ne sera pas de retour au sein du groupe pour la tournée américaine et canadienne. Il souffre d'une dépression majeure. Le groupe a fait savoir que David Desrosiers se sentait mieux, mais qu'il n'était pas prêt à revenir sur scène.

«Il va mieux, mais c'est une période difficile [...] On l'appuie à 100%. Ce que l'on souhaite, c'est qu'il revienne à 100 % et on croit qu'il va être capable. Actuellement, c'est trop tôt alors on fait les spectacles à quatre. David reste un membre à part entière du band. On prend de ses nouvelles fréquemment», a indiqué Charles Comeau.

«On fait notre possible pour l'entourer et l'aider du mieux qu'on peut. On a beaucoup de compassion pour lui. C'est triste de voir un bon ami dans une situation comme ça», a-t-il ajouté.

D'ailleurs, les membres du groupe n'ont pas manqué de faire le lien avec la Fondation Simple Plan qui aide des gens qui passent à travers des situations semblables.

«Ça nous affecte encore plus de savoir qu'un parmi nous peut vivre des choses comme ça».

«On le trouve aussi très courageux de partager ça avec les gens. Il y a encore une certaine honte associée avec la santé mentale. Il a décidé de s'ouvrir et c'est sain. Ça peut peut-être aider d'autres gens», a ajouté Jeff Stinco.

Toutefois, il n'est pas question d'annuler la tournée. Le groupe a décidé de donner des spectacles et de continuer d'être près de ses fans. Le bassiste David Desrosiers n'a pas été remplacé.

«Il nous encourage à faire les spectacles», a confirmé le groupe.

Les membres du groupe avaient également un message pour les jeunes qui seraient tentés de suivre leurs traces: être passionnés et persévérer.

«Il faut y croire. On ne connaissait personne, on n'avait pas de contact dans l'industrie de la musique. On faisait ça parce qu'on aimait ça», a lancé Pierre Bouvier.

«Il fallait rêver grand. Les gens qui vont réussir sont ceux qui ne vont pas accepter la défaite», a ajouté un autre membre du groupe.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer