• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • Un été signé Shawinigan: une saison très satisfaisante 

Un été signé Shawinigan: une saison très satisfaisante

Bryan Perro, directeur général de Culture Shawinigan, trace... (Olivier Croteau)

Agrandir

Bryan Perro, directeur général de Culture Shawinigan, trace un bilan très positif de l'événement Un été signé Shawinigan.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Alors que l'événement tire à sa fin, le bilan partiel que Culture Shawinigan trace de son événement Un été signé Shawinigan est très positif. L'affluence a été bonne au point de dépasser, à certaines occasions, les espérances des organisateurs.

Ainsi, le plus gros spectacle de tout l'événement qui en compte 25 est celui qu'a donné Marie-Chantal Toupin le 28 juillet dernier alors que le directeur général de Culture Shawinigan Bryan Perro estime qu'on a attiré quelque 3000 personnes sur la Place du Marché. Loco Locass a aussi été populaire en rassemblant environ 2000 personnes vendredi dernier, mais c'est un violent orage qui a eu le dernier mot, mettant fin à la représentation avant le rappel. «On a dit que les spectacles étaient présentés beau temps, mauvais temps mais là, c'était plutôt une alerte météo», de rigoler Perro. Il estime à environ 2000 personnes la foule qui a assisté au spectacle d'ouverture avec Nanette Workman alors que les autres spectacles ont attiré autour de 1500 spectateurs. 

«Nous, on estime que 1500 personnes, pour un spectacle, c'est un très beau succès, alors, on est très satisfait du volet des spectacles à la Place du Marché. Avec une foule de 3000 personnes, on a atteint la capacité maximale du site: il y avait des gens jusque sur les toits des édifices autour. Ça débordait.»

Un été signé Shawinigan se décline en plusieurs volets dont une série jazz sur un nouvel emplacement situé à Sainte-Flore, à côté de l'église. «De ce côté, on est allé chercher jusqu'à 150 ou 170 personnes et c'est très respectable pour une nouvelle scène dans un genre moins populaire. Les gens sont venus avec leur chaise dans une ambiance très agréable et ça a généré de l'activité dans ce secteur de la ville alors, c'est un volet à conserver dans le futur. Je pense que les amateurs vont en prendre l'habitude et qu'on va aller chercher des assistances autour de 300 personnes à l'avenir.»

Le volet cinéma-conférence constituait un essai et les débuts ont été ardus avec à peine une poignée de spectateurs à la première représentation mais jusqu'à une trentaine pour les suivantes. Ça reste un volet que Perro veut garder dans la programmation. «Je veux conserver cette activité-là parce que j'ai senti que les gens qui sont venus étaient très intéressés. Je crois au produit mais ça va être à nous de mieux le faire connaître l'année prochaine.»

La Place des canotiers reçoit aussi une série de spectacles les dimanches en après-midi et ils ont attiré suffisamment de monde, autour d'une centaine de personnes par représentation, pour démontrer la pertinence de ce volet. Bryan Perro a cependant déjà échafaudé des plans pour déménager l'activité ailleurs en privilégiant peut-être davantage la musique classique dans les années à venir.

Par contre, les spectacles du samedi après-midi dans le parc Saint-Maurice apportent un côté local qu'on ne peut remettre en question. «Ce sont des groupes qui ont leur public et ça roule bien. On doit le conserver: il y a un besoin pour ça.»

Il reste deux spectacles à venir à la programmation de la scène principale. Ce vendredi, ce sera le spectacle de Guy Bélanger mais comme il est présenté en collaboration avec la Soirée des Brasseurs, c'est sur le site de la Promenade du Saint-Maurice, sous le viaduc, qu'il sera présenté et le groupe Greenwood & the Grass assurera la première partie. Retour à la Place du Marché pour le dernier spectacle de la saison, le 18 août, avec la famille Ouellette. Pour ce qui est de la Place des canotiers, le spectacle du Trio Brière, le 13 août, est le seul encore à venir.

Il reste aussi au programme la présentation du spectacle familial Les aventures de Lagardère présenté par la Roulotte de Paul Buissonneau le 20 août au parc de l'Horloge sur la 105e Avenue. Pour cette activité qui viendra clore l'événement Un été signé Shawinigan pour 2017, le public est invité à un grand pique-nique familial dès 16 h, avec plusieurs activités gratuites pour les enfants. On demande d'apporter son lunch et en cas de pluie, les activités seront déplacées au sous-sol de l'église Saint-Sauveur. Le spectacle à proprement parler débutera à 19 h.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer