• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • Inondés d'amour: les artistes fébriles à l'approche du spectacle 

Inondés d'amour: les artistes fébriles à l'approche du spectacle

Marie-Ève Janvier et Jean- François Breau... (Olivier Croteau)

Agrandir

Marie-Ève Janvier et Jean- François Breau

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À quelques heures de monter sur la scène de l'Amphithéâtre Cogeco pour le grand spectacle Inondés d'amour, au profit de la Croix-Rouge, les artistes qui fouleront la scène s'avouent fébriles et impatients de présenter au public le résultat de cet élan du coeur qui a rassemblé tout ce monde pour venir en aide aux sinistrés des inondations du printemps.

À quelques heures de monter sur la scène... (Olivier Croteau) - image 1.0

Agrandir

Olivier Croteau

Pour le concepteur, et sinistré lui-même, Jean-François Blais, le projet né d'une idée il y a seulement quelques semaines a pris des proportions énormes, mais aussi, avoue-t-il, des proportions qui étaient souhaitées.

«Le show est là où il devait être. J'en suis encore très ému, mais je suis très content du résultat. On va rire, on va chanter, on va être ému, on va le vivre encore ensemble pour mieux tourner la page», indique M. Blais.

Celui qui aura l'honneur de lancer le spectacle, le conteur Fred Pellerin, n'a pas été difficile à convaincre pour prendre part au projet. «Évidemment qu'on a vu ce qui s'est passé partout au Québec. Mais quand ça vient toucher les gens de chez nous, et comme j'ai le chauvinisme assez facile, j'étais content de cette invitation. Elle tombait juste à point», a-t-il fait savoir.

La chanteuse Laurence Jalbert semblait pour sa part soufflée à sa sortie de la répétition générale de dimanche après-midi, par ce qu'elle venait de vivre. «C'est un spectacle immense, c'est un grand privilège de vivre de tels moments. Et on le fait pour les bonnes raisons. Notre contribution est bien peu de choses pour ceux qui vivent ce que le printemps a laissé derrière lui, mais on le fait avec notre coeur. Je crois que nous allons vivre quelque chose d'unique ce soir», a-t-elle indiqué.

Il ne reste que quelques billets dans la section gazonnée de l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle de ce soir, qui débute à 20h. Les chaises de parterre sont acceptées. On peut se procurer les billets au www.amphitheatrecogeco.com, par téléphone au (819) 380-9797 ou directement sur place, à la billetterie extérieure de l'Amphithéâtre Cogeco.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer