Un Trifluvien à Big Brother Canada

William Laprise-Desbiens, 23 ans, sera de l'aventure de...

Agrandir

William Laprise-Desbiens, 23 ans, sera de l'aventure de Big Brother Canada 5.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La cinquième saison de l'émission de téléréalité Big Brother Canada comptera dans ses rangs un Trifluvien. William Laprise-Desbiens, 23 ans, prendra l'affiche de cette émission qui débutera ce mercredi sur les ondes de Global TV.

Le jeune homme de 23 ans, étudiant en marketing et blogueur, se décrit lui-même, sur le site de l'émission, comme étant «bizarre, sympathique et insolent». Il tentera de traverser les 11 semaines de l'aventure afin de ne pas être éliminé et de remporter le grand prix, soit plus de 100 000 $ en argent, une voiture et une transformation de décor.

Présentement coupé de tout contact avec l'extérieur en attendant le début de l'émission, William Laprise-Desbiens n'était pas disponible, lundi, pour une entrevue au moment où la production a rendu publique l'identité des participants à cette cinquième édition.

Toutefois, sur son profil, le jeune homme indique vouloir jouer le jeu en analysant tout et en prenant toute l'information pour l'aider à avancer dans l'aventure. Il dit être un grand fan de l'émission et simplement vouloir s'amuser en y prenant part.

Le concept de cette téléréalité, très populaire aux États-Unis et au Canada anglais, veut que l'on enferme dans une même maison 16 participants et qu'ils soient coupés du reste du monde. Au fur et à mesure que les semaines avancent, les participants sont appelés à relever certains défis, sont placés dans des situations parfois difficiles, tant sur le plan physique qu'émotionnel. À travers les épreuves, des alliances se forment et les éliminations se font à l'intérieur même du groupe.

Lors de l'émission finale, un jury formé par les participants éliminés s'occupe de trancher à savoir quel candidat finaliste remportera le grand prix. Le finaliste qui ne sera pas choisi repartira quant à lui avec 20 000 $ dans ses poches. 

Des 16 participants choisis cette année, huit sont issus des saisons précédentes de Big Brother Canada, et les huit autres, dont William, sont nouveaux dans l'aventure. Pour sa part, le Trifluvien d'origine est le tout premier participant de l'histoire de Big Brother Canada à avoir comme langue maternelle le français. D'autres Québécois ont déjà participé à l'aventure, mais étaient tous anglophones.

D'ailleurs, William croit que cet atout pourra lui servir dans l'aventure, alors qu'il mentionne qu'il pourra «mêler les autres avec son accent».

La première de l'émission aura lieu mercredi soir à 21 h sur les ondes de Global.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer