Pierre Chatillon: quête intérieure et voyages

L'auteur bécancourois Pierre Chatillon publie son quatrième roman,... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

L'auteur bécancourois Pierre Chatillon publie son quatrième roman, La danse de l'aube, aux éditions L'Harmattan.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

Toujours aussi prolifique, Pierre Chatillon publie son quatrième roman, La danse de l'aube. L'oeuvre de l'auteur de Bécancour sera publiée par une maison d'édition française, L'Harmattan.

Au fil des années, Pierre Chatillon a fait paraître près d'une vingtaine de recueils de poésie, dont plusieurs aux éditions Les Écrits des Forges. Il a aussi publié une quinzaine d'ouvrages de divers genres, du récit à l'essai en passant par le roman et les recueils de nouvelles ou de contes. Son dernier roman, Philédor Beausoleil, remonte à 1978, et avait aussi été publié par un éditeur français, Robert Laffont.

Son nouveau roman raconte l'histoire d'un jeune Québécois temporairement exilé en France, au début des années 1960, d'abord pour le prétexte des études. Sa rencontre avec une Américaine passionnée de flamenco influencera le reste de son aventure, le menant de la Provence à Paris puis en Espagne, et ensuite de l'Andalousie en Afrique jusqu'à Ouagadougou, puis en Californie.

Le personnage principal de son roman, Félix Rousseau, est né à Saint-Ignace-de-Loyola en 1940, d'un père originaire de Pierreville et d'une mère ayant grandi à Odanak. L'histoire raconte d'abord sa quête personnelle, mais fait aussi état de sa rencontre avec l'art, dans des endroits où les peintres et les écrivains de la fin du 19e siècle ont vécu et créé. Des références à l'actualité du temps sont aussi insérées au roman. 

«Un jeune homme, qui préfère le rêve à la réalité, affronte de façon brutale le réel. Comme il ne sait pas comment diriger sa vie, il est entraîné dans toutes sortes de péripéties qui le plongent dans une descente aux Enfers», résume Pierre Chatillon pour décrire son nouveau roman.

«Ce n'est que plus tard, à son retour au Québec, qu'il entreprendra de construire sa vie. Un grand drame le hante. Il a abandonné sa petite fille en Espagne et ne l'a pas revue depuis des années», ajoute-t-il en livrant une partie du scénario de son histoire, une histoire inspirée de son propre parcours et d'une rencontre datant de plusieurs décennies.

«À 23 ans, je vivais sous la tente, au bord de la Méditerranée, aux Saintes-Maries-de-la-Mer. J'y avais connu un jeune Français que j'ai retrouvé, 50 ans plus tard, grâce à Internet. Il m'a raconté sa vie hors normes et cela m'a donné le goût d'écrire ce roman, en y entremêlant des souvenirs personnels et en recréant le tout avec beaucoup de fiction», explique l'auteur natif de Nicolet, qui a séjourné trois ans à Paris où il a notamment étudié la littérature à la Sorbonne.

«Cette histoire d'un grand amour brisé n'est pas sans rappeler mon roman La mort rousse. Comme dans ce roman, je célèbre la beauté du monde et de la femme, le soleil, la mer. Par contre, on trouve dans La danse de l'aube beaucoup de voyages et une maturité que je n'avais pas jadis.

C'est un bilan de vie où se retrouvent mes thèmes de prédilection. Une méditation sur l'amour, la mort et le destin car mon héros ne choisit pas ce qu'il est. Il a hérité de son père sa difficulté à s'adapter à la vie adulte. C'est un enfant perdu qui doit trouver la force de rompre avec cette hérédité», analyse l'auteur.

«J'ai publié, il y a quelques années, un livre consacré aux poètes québécois, intitulé Le Mal-Né. C'est là le thème majeur de notre littérature. Chaque Québécois doit échapper à son sort de perdant et apprendre à se mettre au monde. Mon héros illustre cela de façon exemplaire», conclut-il.

Professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières de 1968 à 1996, Pierre Chatillon a aussi créé, en 1998, le parc littéraire L'arbre des mots à Nicolet. Depuis 2005, il laisse aussi libre cours à son intérêt pour la musique. Autodidacte, il a composé plusieurs dizaines de pièces et a enregistré sept albums en 10 ans.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer