Prix Arts Excellence: témoins d'une année faste

Éric Lord, directeur général de Culture Mauricie.... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Éric Lord, directeur général de Culture Mauricie.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La 18e édition de la remise des prix Arts Excellence aura lieu sous la forme d'un 5 à 7 le jeudi 16 mars au Digihub de Shawinigan. Pour l'occasion, Culture Mauricie décernera six prix et rendra hommage à une personnalité de la région pour l'ensemble de son oeuvre alors que seront également décernés le Prix du CALQ ainsi que celui du Réseau Biblio CQLM destiné à une bibliothèque.

La liste des finalistes a été dévoilée jeudi matin au Musée québécois de culture populaire. Dans la catégorie de la production en métiers d'art, le jury, présidé par l'artiste joaillière Judith Picard, a retenu Alejandra Elena Basañes pour son oeuvre Les saisons, Roxane Campeau pour Mosaïques et Benoit Laverdière pour ses Sculptures lumineuses

Pour la création en arts visuels, les finalistes sont Richard Brouillette pour son film Oncle Bernard - L'anti-leçon d'économie, Fontaine Leriche pour Les Bruns et Annie Pelletier pour son oeuvre Deux à deux, face à face; donnons-nous la main et jouons sur la place!

Le prix du livre sera remis à l'un ou l'autre des candidats suivants: Francine Brunet, pour Le géant, Ariane Gélinas, pour Les cendres de Sedna ou Guillaume Morrissette pour Terreur domestique.

Le prix de la création en arts de la scène sera disputé entre Cindy Bédard pour l'album Coeur sédentaire, Jeannot Bournival pour l'album Page 36 musique à numéro et Les Frères Lemay pour leur album Marie Cantitum Dominum.

Le prix de l'initiative culturelle met en compétition deux candidats: De la factrie au dessin pour sa série de réalisations et Les créations Eldar pour la pièce Merlin, l'origine d'une légende

Pour ce qui est du prix de l'initiative culturelle, le jury a retenu l'événement URBALOKO de la Biennale nationale de sculpture contemporaine, les Sages fous pour la 10e édition de leur Micro-festival de marionnettes inachevées ainsi que le Théâtre Expresso pour la pièce L'Évangile selon Pilate.

Pour la première fois dans la région, le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec implique une mise en nomination entre trois candidats: Alejandra Elena Basañes, Isabelle Clermont et Denis Massé.

La récompense vise l'ensemble de leur oeuvre et le récipiendaire recevra une bourse de 5000 $. C'est devant la qualité constante des candidatures tous les ans et dans une perspective d'offrir une visibilité à plus d'artistes méritants que Culture Mauricie a fait la demande auprès du CALQ pour instaurer une mise en candidature comme cela se fait dans certaines autres régions de la province depuis trois ans.

Par ailleurs, le directeur général Éric Lord a indiqué que 65 candidatures avaient été reçues pour les différents prix de cette année.

«C'est un total parmi les plus élevés de l'histoire des prix Arts Excellence. Pour le seul prix du livre de l'année, on a reçu une quinzaine de candidatures, ce qui est très élevé. Cette 18e édition se démarque également par la très haute qualité des candidatures. C'est d'ailleurs triste de constater que des projets de grande qualité n'ont même pas pu atteindre le stade des nominations.»

Le choix du Digihub comme lieu d'accueil du gala n'est pas anecdotique.

«Nous abordons une année importante au niveau du numérique puisqu'en juin, nous allons organiser un gros événement pour favoriser le virage numérique de tout le milieu culturel. L'enjeu du numérique, c'est celui de se faire découvrir et de retenir l'attention dans ce vaste univers et les mises en nomination pour le gala contribuent à cette reconnaissance publique dont les artistes ont tant besoin.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer