Kevin, la perle rare pour les Maëstros

Seul avec sa guitare en première partie, Kevin... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Seul avec sa guitare en première partie, Kevin Parent a adopté le ton intimiste qui convenait parfaitement à cette salle et aux circonstances.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Les Maestros avaient mis 500 billets en vente, ils en ont écoulé 490. Le spectacle-bénéfice de vendredi soir à l'église du secteur Saint-Georges de Champlain a été l'incontestable succès qu'espérait la directrice de l'école Mélissa Normandin Roberge.

Il faut dire qu'en Kevin Parent, elle avait déniché la perle rare. Il est difficile de penser à une autre vedette de cette magnitude qui aurait su être aussi chaleureuse et proche de son public. Dans une atmosphère bon enfant qui rappelait davantage la fête paroissiale que le spectacle de tournée officiel, Parent a su se fondre avec chaleur et humour. 

On pourrait même parler de conviction. L'auteur et compositeur a dit dès son arrivée sur la scène combien la cause le touche. «Merci à tous les gens qui travaillent si fort à l'épanouissement de ces jeunes. Merci d'aider à développer la relève de demain.»

Seul avec sa guitare en première partie, il a adopté le ton intimiste qui convenait parfaitement à cette salle et aux circonstances. En faisant alterner des chansons de Kanji, son dernier album, et des succès qui ont émaillé son exceptionnel parcours musical, il n'a jamais semblé manquer d'appui harmonique. C'était comme redécouvrir les chansons au même titre que l'interprète à l'aise dans cette église comme dans son salon. 

S'il n'a eu aucune difficulté à convaincre le public de chanter Fréquenter l'oubli, il a aussi magnifié Hands to the Sun à un niveau d'intensité complètement inattendu par sa seule voix et davantage de réverbération dans les enceintes acoustiques.

En deuxième partie, il a repris la formule solitaire, mais 70 Maëstros sont venus lui donner un coup de main dans les cinq dernières chansons. Cinq classiques qui ont pris une nouvelle dimension avec le choeur - et le coeur - des jeunes en accompagnement. 

Quoi qu'on dise de Kevin Parent, irréprochablement charmant, c'est dans les cinq dernières chansons (Nomade sédentaire, Father on the Go, Seigneur, Boomerang et Caliente) que le spectacle a pris son sens. Il fallait entendre l'enthousiasme contagieux des jeunes, voir la réponse du chanteur invité et sentir l'émotion du public pour comprendre. 

On saisissait mieux, alors, les mots de Mélissa Normandin Roberge au début de la soirée. «Merci de croire aux Maëstros et de les encourager. Cette école, je vous le dis, c'est magique.»

«C'était mon rêve de petite fille que de chanter avec des vedettes, mais je ne pensais pas, quand on a créé l'école, que ça pourrait un jour être aussi gros. Et voyez, ce soir, on accueille Kevin Parent.»

«Le message que je lance aux jeunes, c'est quand tu veux quelque chose, va le chercher! Quand on veut, on peut.»

Au terme de cette soirée, on aura récolté environ 4500 $ qui iront à la paroisse Saint-Georges de Champlain, et 4500 $ qui iront aux Maëstros et grâce auxquels un groupe devrait se rendre à New York l'été prochain. 

La formule du concert annuel jumelé avec un spectacle-bénéfice comme celui de vendredi va probablement se répéter à l'avenir. C'est du moins la volonté de la directrice des Maëstros surnommée la «Mélisse de la culture» par son invité d'honneur. 

Elle avait choisi d'offrir au spectacle proprement dit un contexte unique avec la présence d'une dizaine de kiosques offrant différents produits locaux, dont un service de bar offert par Le trou du Diable. Les portes de l'église ont été ouvertes à 18 h et le public a répondu en se présentant nombreux dès le début de ce qui se voulait une sorte de rencontre amicale permettant de faire connaître l'église dans sa nouvelle vocation à temps partiel de salle de spectacle. Réussite sur toute la ligne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer