L'illustration à l'honneur au Salon du livre

À gauche, Julie Brosseau, directrice générale du Salon... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

À gauche, Julie Brosseau, directrice générale du Salon du livre et Zviane (Sylvie-Anne Ménard), présidente d'honneur montrant l'affiche de l'édition 2017 créée par Isabelle Arsenault.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le 29e Salon du livre de Trois-Rivières accordera une place toute spéciale à l'illustration, à la bande dessinée et à tout ce qui a rapport à l'image.

L'événement se déroulera du 23 au 26 mars au Centre des congrès de l'hôtel Delta, sous le thème Un monde d'images. La présidence d'honneur a d'ailleurs été confiée à une jeune bédéiste, Zviane (alias Sylvie-Anne Ménard), qui oeuvre dans ce domaine depuis une dizaine d'années et remporte beaucoup de succès, tant sur la scène internationale qu'au Québec.

La jeune femme a publié une quinzaine d'ouvrages et a remporté de nombreux prix. Musicienne accomplie, elle a aussi été invitée dans plusieurs pays à participer à de prestigieux festivals de bandes dessinées.

«Qui pense bande dessinée pense à Tintin ou à Astérix, mais on en a une quantité de nouveaux», rappelle la présidente du conseil d'administration du Salon du livre, Stella Montreuil.

«Cette année, au Salon du livre, on va avoir une section de bandes dessinées. Alors on va faire venir des éditeurs de bandes dessinées et on va inviter les jeunes, comme les moins jeunes, à découvrir ou redécouvrir la bande dessinée», annonce-t-elle.

Évidemment, le Salon du livre pourra aussi compter sur des maisons d'édition, des auteurs et des livres qui touchent tous les domaines.

Bien que la confirmation des participations ne sera pas terminée avant le 10 février, «on s'attend à avoir un salon équivalent aux autres années», indique Julie Brosseau, la directrice générale. «Bon an, mal an, on compte environ 300 auteurs et 250 maisons d'édition. On devrait être encore autour de ça cette année», prévoit-elle.

Le salon attire aussi quelque 13 000 visiteurs en moyenne.

Afin de souligner le travail accompli par une maison d'édition en particulier, le Salon décerne cette année le titre d'Éditeur à l'honneur aux Éditions de la Pastèque qui se spécialisent justement en bandes dessinées et dont les productions sont d'une grande qualité graphique, indique le Salon.

Les visiteurs du Salon recevront un coupon rabais de 50 % sur le prix d'entrée de l'exposition BDQ: l'art de la bande dessinée québécoise au Musée québécois de culture populaire. Ce rabais sera valide jusqu'au 20 juin. Les visiteurs du Musée, de leur côté, pourront visiter le Salon du livre gratuitement sur présentation de leur reçu de droit d'entrée.

D'autre part, les jeunes de 12 à 21 ans sont invités à participer au concours Livre-toi, une compétition les invitant à produire une vidéo dans laquelle ils racontent leur livre québécois ou franco-canadien favori. Plusieurs prix leur sont offerts, dont un voyage à Paris, Bruxelles et Genève.

Le Salon du livre de Trois-Rivières recevra un invité spécial dans le contexte du 150e anniversaire du Canada. Il s'agit de Daniel Lavoie, un artiste réputé pour ses chansons qui a aussi fait paraître un recueil de poésie aux Éditions des Plaines du Manitoba.

Plusieurs autres invités de marque seront sur place. Pour l'ouverture, le vendredi, le Salon accueillera Gilles Archambault. Depuis 50 ans, il est auteur d'une vingtaine de romans, de récits, de chroniques et de textes de théâtre. Récipiendaire du plus grand prix littéraire au Québec, il a aussi reçu le prix David, le prix du Gouverneur général du Canada et le prix Fleury-Mesplet.

L'invitée d'honneur du samedi sera Véronique Marcotte, écrivaine, metteure en scène, auteure de cinq romans et de deux recueils de nouvelles.

François Morency sera sur place le dimanche. Ce dernier a écrit quatre spectacles solos présentés devant plus de 600 000 personnes. Il a animé des talk-shows, deux galas Les Olivier, trois galas Artis, dix galas Juste pour rire et plus de 1600 émissions de radio.

L'écrivaine en résidence du Salon 2017 sera, cette année, Ariane Gélinas, une jeune femme de Grandes-Piles qui dirige la revue Le Sabord et qui est directrice artistique, coéditrice et codirectrice littéraire de Brins d'éternité. Auteure de la trilogie Les villages assoupis, elle a remporté les prix Art Excellence, Jacques Brossard et Aurora / Boréal.

Elle vient aussi d'entreprendre un doctorat en création littéraire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer