• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Un soutien financier de 510 000 $ pour le milieu culturel 

Un soutien financier de 510 000 $ pour le milieu culturel

Éric Lord, directeur général de Culture Mauricie, et... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Éric Lord, directeur général de Culture Mauricie, et Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du CALQ, d'anciens collègues de travail, ont de nouveau collaboré pour faire la promotion du milieu artistique.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les gens oeuvrant au sein du secteur artistique mauricien se sont réveillés jeudi matin avec un large sourire au visage.

Et pour cause, Culture Mauricie a annoncé qu'une entente de partenariat territorial relative à la collectivité avait récemment été paraphée. Cette association allouera un montant de 510 000 $, réparti sur trois ans, à l'organisation qui s'en servira pour soutenir financièrement les créateurs et les organismes de la région ayant des projets à réaliser dans la communauté.

La moitié de la somme, soit 255 000 $, a été remise par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Les MRC des Chenaux, de Maskinongé et de Mékinac ainsi que les villes de La Tuque, de Shawinigan et de Trois-Rivières ont également gonflé l'enveloppe en accordant une attribution équivalente à celle de la société d'État.

L'apport de près d'un demi-million de dollars favorisera l'essor artistique régional et servira de levier pour divers projets, regroupés dans trois catégories distinctes: le soutien aux artistes et écrivains professionnels, le soutien aux organismes artistiques professionnels ainsi que le soutien à la mobilité pour les artistes.

«Le fonds qui est créé dans notre région est un tremplin pour les artistes d'ici pour développer leur carrière. (...) Par la suite, ça leur permet de rayonner plus largement», explique le directeur général de Culture Mauricie, Éric Lord.

Une quinzaine d'années après avoir conclu son tout premier contrat régional, signé en sol trifluvien, le CALQ réitère son engagement envers la population de la Mauricie.

«C'est extrêmement vivifiant de travailler avec des gens qui croient, comme nous, que l'art est essentiel au développement de la société. La vitalité culturelle de la Mauricie est palpable et elle repose sur la vision, la conviction et la passion des partenaires qui sont réunis ici», avance la présidente-directrice générale du CALQ, Anne-Marie Jean.

Un partenariat majeur comme celui-ci offrira d'abord une vitrine inattendue à bon nombre d'acteurs du domaine artistique, qui pourront ensuite transposer ce support afin de se faire découvrir à l'échelle québécoise, voire canadienne.

«Cela permet aux artistes d'obtenir des fonds, dans leur région, pour créer des oeuvres, mais aussi pour en faire circuler à travers le Québec. L'obtention d'une bourse régionale ouvre des portes à d'autres niveaux, provincial ou national, et permet d'aller chercher d'autres bourses. Ça devient un sceau de reconnaissance de la qualité des artistes qui reçoivent de telles bourses», précise M. Lord.

Mme Jean abonde dans le même sens que son ancien collègue, avec qui elle a travaillé au CALQ durant quelques années. «L'expérience nous a démontré les retombées bénéfiques des ententes régionales en matière de développement culturel, social et économique.»

Neuf mois après que la pdg de la société d'État eut appelé les différentes sphères des secteurs public et privé à prêter main-forte au milieu culturel, donc, la principale concernée est bien heureuse des réponses favorables qui ont fusé de toutes parts.

«J'avais lancé une invitation aux MRC, aux villes et à tous les partenaires qui désiraient contribuer à la vitalité culturelle de leur communauté de se joindre à ces ententes de partenariat. Aujourd'hui, je suis très fière de conclure que notre appel a été bien entendu et que nous mettons au monde notre entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de la Mauricie», commente Mme Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer