• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Musée québécois de culture populaire: Valérie Therrien nommée dg par intérim 

Musée québécois de culture populaire: Valérie Therrien nommée dg par intérim

C'est Valérie Therrien, actuelle directrice du développement de...

Agrandir

C'est Valérie Therrien, actuelle directrice du développement de affaires au Musée québécois de culture populaire, qui assurera l'intérim à la direction générale.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Musée québécois de culture populaire a annoncé lundi que Valérie Therrien, présentement directrice du développement des affaires, occupera le poste de directrice générale par intérim d'ici à ce que le conseil d'administration de l'institution nomme celui ou celle qui remplacera Yvon Noël qui a dû quitter ses fonctions le 13 octobre dernier pour des raisons de santé.

L'appel de candidatures a été ouvert lundi matin et se poursuivra jusqu'au 11 novembre. On s'attend à ce qu'un nouveau directeur général soit nommé au tout début de l'année 2017. 

Valérie Therrien est arrivée au Musée québécois de culture populaire le 6 septembre dernier pour occuper le poste nouvellement créé de directrice du développement des affaires, fonction qu'elle continuera de remplir pendant son intérim à la direction générale. «Étant donné que l'intérim sera assez court, je vais simplement continuer de mener la barque, indiquait-elle lundi après-midi. Je vais gérer les projets en cours et commencer à jeter aussi des bases pour la nouvelle direction qui va arriver en poste sous peu.»

«Je me sens très confortable dans la tâche qu'on me confie. C'est un beau défi et ça va me permettre d'avoir une vision pour le musée bien qu'elle soit à court terme. J'ai un très bon soutien de la part du conseil d'administration et j'ai très confiance que le Musée québécois de culture populaire est sur une bonne lancée.»

La directrice par intérim convient qu'il y a un lien naturel entre les deux postes auxquels elle va se consacrer pendant les prochaines semaines. 

«Les objectifs principaux pour la direction générale consistent à développer les affaires pour assurer la continuité et la pérennité du musée et renforcer les liens avec la communauté régionale mais aussi à l'extérieur de la région. Le développement des affaires étant déjà dans mes attributions, peut-être que le c.a. a vu en ça un certain avantage pour la durée de l'intérim.»

«Je me sens très bien appuyée par le conseil d'administration mais aussi par la formidable équipe qui est en place ici. Ce sont des gens qui croient au MQCP, qui l'ont tatoué sur le coeur et qui en connaissent parfaitement le fonctionnement. D'avoir tous ces gens-là qui m'appuient, c'est sûr que ça donne des ailes. Nous sommes tous conscients que le musée a une mission nationale, qu'elle est importante et qu'elle doit être véhiculée à travers la province. Avec pareille conviction, on ne peut qu'être positifs quant à l'avenir de l'institution.»

La directrice générale par intérim dit par ailleurs être en réflexion à savoir si elle posera sa candidature au poste de directrice générale. «Je vais d'abord assumer ce qu'on m'a offert. J'ai quelques jours pour penser à ma candidature et je vais les utiliser. De toute façon, je sais que le poste de directrice du développement des affaires est important dans la situation actuelle du musée, alors, tout ça justifie une bonne réflexion.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer