• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > L'artiste d'origine trifluvienne Pascale Beaulieu expose à Paris 

L'artiste d'origine trifluvienne Pascale Beaulieu expose à Paris

Violently happy, oeuvre de Pascale Beaulieu... (pascalebeaulieu.com)

Agrandir

Violently happy, oeuvre de Pascale Beaulieu

pascalebeaulieu.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'artiste d'origine trifluvienne Pascale Beaulieu, aujourd'hui installée à Montréal, aura l'occasion de donner un bon coup de fouet à sa carrière en participant à la grande foire annuelle d'art contemporain qui porte le nom de Art Shopping qui se déroulera au Carrousel du Louvre à Paris depuis le 21 octobre et jusqu'au 23.

L'artiste, qui a complété son baccalauréat en arts à l'UQTR en 2000, avait mis sa production en veilleuse au cours des quinze dernières années pour se consacrer à sa carrière d'enseignante en art dans une école primaire montréalaise. Ce n'est que cette année qu'elle a pris la décision de reprendre sa carrière artistique. Elle a envoyé des demandes un peu partout et elle a été invitée à trois salons importants en Europe, à Bruxelles, Lyon et Paris. «J'ai fait mes études à Trois-Rivières, j'ai exposé dans la région quand j'ai terminé mon baccalauréat et c'est seulement cette année que j'ai décidé de reprendre le collier. Je me considère chanceuse et surtout très heureuse d'avoir reçu ces trois invitations.»

Pascale Beaulieu... (Facebook) - image 2.0

Agrandir

Pascale Beaulieu

Facebook

Son choix de Paris s'explique assez facilement quand on constate l'ampleur de l'événement qui s'y déroule deux fois l'an. «Ce sera la 19e édition cette année et on va être environ 600 artistes de partout dans le monde à y participer. On y retrouve des artistes seuls et des galeries qui exposent les oeuvres de leurs artistes. Ça offre une visibilité exceptionnelle puisque les organisateurs attendent 22 000 visiteurs pour la fin de semaine. Pour relancer ma carrière, je ne peux demander mieux.»

Elle, qui n'est pas représentée en galerie en Europe, se rendra à l'événement dans le but bien avoué de se faire des contacts. «Je veux aussi voir la réaction du public et des professionnels du domaine parce que je serais certainement intéressée à me retrouver en galerie là-bas. Je suis prête à me lancer dans l'aventure.»

On peut d'ailleurs s'étonner qu'une artiste retrouve la passion de créer après 15 ans de pause. «C'est une passion qui dormait, vous savez. C'est l'ennui qui m'a poussée à m'y remettre. Je ressentais un vide dans ma vie au point où j'ai même songé à un changement de profession jusqu'à ce que je m'aperçoive que c'est la pratique qui me manquait.»

«J'ai trouvé mon style artistique assez tôt dans ma vie, merci à mes professeurs à l'UQTR, mais il a considérablement évolué dans ma nouvelle production. Mes oeuvres étaient exclusivement monochromes il y a quinze ans, comme si je ne me permettais pas la couleur alors que, récemment, j'ai ajouté de la couleur à mes dessins au fusain. J'ai aussi intégré toutes sortes de nouveaux matériaux et des collages qui donnent de la texture.»

Ce qui demeure, c'est une passion quasi obsessive pour le corps humain, intarissable source d'inspiration. «L'ajout de différents matériaux est une tendance en art contemporain mais le portrait est un grand classique, comme si je revenais toujours à la source même de l'art. On dirait que je ne me lasserai jamais du corps humain.»

Les oeuvres de Pasquale Beaulieu, conformément à la graphie qu'elle utilise comme artiste, pourront être admirées au Québec à la Galerie Espace Contemporain de Québec lors d'une exposition du 14 juin au 9 juillet prochains. L'artiste attend également des nouvelles pour une exposition à Sherbrooke au cours de 2017 et ne refuserait certainement pas de revenir dans son patelin d'origine pour exposer à nouveau. «Je n'ai quitté Trois-Rivières qu'à cause du travail parce que c'est un milieu que j'ai trouvé très stimulant pour une artiste.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer