Hausse de l'achalandage à l'Amphithéâtre

Réunis pour faire le bilan de la saison... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Réunis pour faire le bilan de la saison estivale de la Corporation des événements, on retrouvait, de gauche à droite, le maire Yves Lévesque, le directeur général de la Corporation Steve Dubé et son président, Roger Picard.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La direction de la Corporation des événements de Trois-Rivières a tracé jeudi après-midi un bilan très enthousiaste de l'achalandage à l'Amphithéâtre Cogeco pour le dernier été. On a annoncé que 95 000 personnes ont assisté aux 34 spectacles présentés pour une moyenne par représentation en hausse de 11 % par rapport à 2015.

Pour les représentations du spectacle Tout écartillé du Cirque du Soleil, l'Amphithéâtre a connu une occupation de 85 % de sa capacité, une baisse de 11,5 % en comparaison avec le spectacle Le monde est fou présenté en 2015. Au total des 22 représentations, le spectacle consacré à Robert Charlebois a accueilli 58 000 personnes alors que pour 20 représentations, en 2015, le Cirque avait attiré 64 000 spectateurs.

Si l'achalandage total de 95 000 personnes constitue une hausse de 20 % sur 2015, il importe de préciser qu'en 2016, 34 spectacles ont été présentés alors qu'en 2015, il n'y en avait eu que 31. Il faut aussi mentionner que les deux spectacles de Céline Dion ont attiré à eux seuls plus de 16 000 personnes. On calcule que les deux représentations du spectacle de Jean-Marc Parent, un premier, public et payant, et un second, gratuit pour les bénévoles de la ville de Trois-Rivières, ont attiré environ 9000 spectateurs. Pour ce qui est de Trois-Rivières en Blues, l'événement a enregistré 12 000 entrées, un nombre équivalent à l'édition de l'année dernière.

Statistique particulièrement importante aux yeux des dirigeants, on estime que 46 % de tous les spectateurs qui ont fréquenté l'Amphithéâtre Cogeco au cours de l'été provenaient de l'extérieur de la Mauricie et 15 % venaient du Centre-du-Québec. Dans le seul cas des spectacles du Cirque du Soleil, on a calculé que 67 % des spectateurs étaient en provenance de l'extérieur de la région et 12,5 %, du Centre-du-Québec. La proportion d'amateurs de blues provenant de l'extérieur de la Mauricie s'élevait à 55 %.

Par ailleurs, puisque la Corporation des événements est également responsable des autres activités présentées dans le centre-ville trifluvien, on a aussi annoncé que les Délices d'automne, où on a enregistré près de 60 000 transactions, avaient constaté une hausse de 10 % de leurs ventes en 2016 par rapport à 2015.  

La provenance de la clientèle est significative pour les responsables puisqu'on a beaucoup insisté au cours de la conférence de presse sur les retombées économiques qui ont découlé de l'activité à l'Amphithéâtre. On a notamment mentionné avoir enregistré une hausse de 20 % du taux d'occupation des établissements hôteliers du centre-ville selon les chiffres dévoilés par la Société de développement commercial du centre-ville.

Le directeur général de l'organisme, Mathieu Lahaie a indiqué que l'été 2016 avait été exceptionnel, et ce, même en le comparant avec 2015 puisqu'une progression de l'activité économique a été enregistrée. «À certains moments, on calcule qu'entre 65 et 70 % des personnes présentes au centre-ville provenaient de l'extérieur de la région avec toutes les retombées économiques que cela génère. Le fait que la programmation de l'Amphithéâtre comme des événements au centre-ville se soient allongés du mercredi au dimanche a constitué un facteur important permettant aux établissements commerciaux d'étirer la période de profitabilité. Des restaurateurs nous ont dit que deux jours de plus dans leur semaine estivale, c'est l'équivalent d'un 13e mois dans leur année.»

«Pour ce qui est de l'hébergement, nos hôteliers ont indiqué avoir connu une augmentation de 20 à 30 % de la clientèle dite ''walk in'', c'est-à-dire des gens qui n'ont pas réservé d'avance mais qui décident d'étirer leur séjour, preuve qu'il y a des visiteurs qui ont été favorablement surpris par ce que la ville avait à leur offrir et qu'ils ont voulu en profiter.»

Le directeur général de la Corporation des événements Steve Dubé, pour sa part, s'est montré très heureux de l'été 2016 à l'Amphithéâtre malgré la baisse du taux d'occupation pour le Cirque du Soleil. «Les chiffres de l'année dernière étaient tellement incroyables qu'on ne pouvait pas espérer les répéter mais à 85 % d'occupation, c'est extrêmement bon. Pour la deuxième saison d'opération, on avait un nouveau défi, celui d'augmenter la notoriété de cet équipement et le fait d'avoir augmenté l'achalandage global de 20 %, c'est un bon indicateur que la notoriété se développe nettement plus vite que prévu.»

«Pour ce qui est du spectacle du Cirque du Soleil, il a été apprécié et la critique a été unanimement positive mais il faut bien comprendre que l'offre de spectacles est très grande, qu'on avait les spectacles de Céline Dion dont le prix des billets était élevé alors, les gens ont dû faire un choix à travers toute l'offre disponible.»

«On travaille sur la programmation de 2017 mais il faut comprendre qu'on continue de faire l'apprentissage de notre marché. Ce qui est certain, c'est que notre notoriété tant nationale qu'internationale a beaucoup augmenté et qu'on a fait la preuve qu'on peut présenter les plus grands spectacles au monde. Tout ce que je peux dire de la programmation de 2017, c'est qu'on sent déjà l'effet du passage de Céline Dion chez nous dans la réceptivité des artistes au niveau international.»

«Avec une augmentation du nombre d'événements en 2016 et la présentation d'un grand spectacle avec Céline Dion, le marché a très bien réagi. C'est une donnée supplémentaire qui entre dans l'élaboration de notre programmation future qui reste dépendante de l'offre disponible, évidemment.»

Le dg a révélé que le thème du spectacle du Cirque du Soleil de 2017 a été choisi mais il refuse de le dévoiler pour l'instant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer