Jean-Marc Parent clôt la saison de l'Amphithéâtre

L'humoriste Jean-Marc Parent a présenté deux spectacles ce... (Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'humoriste Jean-Marc Parent a présenté deux spectacles ce week-end à Trois-Rivières.

Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'humoriste Jean-Marc Parent était en ville, ce week-end, à l'occasion de deux spectacles présentés à l'Amphithéâtre Cogeco. Il s'agissait des derniers événements de la deuxième saison extérieure de cette scène à la notoriété croissante.

Jean-Marc Parent a conclu la saison estivale à... (Andréanne Lemire) - image 1.0

Agrandir

Jean-Marc Parent a conclu la saison estivale à l'Amphithéâtre Cogeco.

Andréanne Lemire

Jean-Marc Parent a d'abord offert samedi soir un spectacle de trois heures devant près de 5000 spectateurs. Le lendemain, l'humoriste est remonté sur la scène de l'amphithéâtre lors d'une soirée réservée aux bénévoles de Trois-Rivières qui ont, au cours de la dernière année, donné généreusement de leur temps au sein d'innombrables associations et lors d'événements.

«Jean-Marc Parent dans sa générosité habituelle a fait un peu plus de trois heures de spectacle», a souligné dimanche le directeur général de la Corporation des événements, Steve Dubé. «Les gens sont sortis du spectacle vraiment contents et heureux.»

Jean-Marc Parent a été le premier humoriste à se produire sur l'immense scène de l'Amphithéâtre Cogeco. Et l'amoureux de la musique rock et des systèmes de son performants a grandement apprécié l'acoustique de cette scène extérieure. «Il a vraiment vanté les capacités et l'efficacité de notre système de son. Il l'a testé à pleine puissance», a ajouté Steve Dubé.

En aucun cas la grandeur de la scène de l'amphithéâtre a été un handicap lors du spectacle de Jean-Marc Parent. Il s'agissait bien sûr d'une crainte légitime, car après tout, un humoriste occupe moins d'espace sur une scène que le Cirque du Soleil ou les nombreux musiciens de Céline Dion.

«Jean-Marc Parent a cette expérience de donner des spectacles devant des grandes foules, mais l'amphithéâtre a cette intimité et cette proximité ce qui fait qu'il y a une relation intéressante avec l'artiste», a noté le directeur général de la Corporation des événements. «Je suis content de voir que ça fonctionne aussi bien, car ça donne des idées pour le futur.»

Somme toute, Steve Dubé dresse un bilan provisoire très positif de cette deuxième saison. Il est vrai que les artistes qui ont foulé les planches de l'amphithéâtre ont d'excellentes réputations. Pensons seulement au Cirque du Soleil avec Tout écartillé, le spectacle hommage à Robert Charlebois, ou encore à Céline Dion.

«À tous les niveaux, ce fut de belles réussites autant pour les spectateurs que les artistes», a-t-il ajouté.

«Ça nous donne tout le potentiel qu'a l'amphithéâtre. [...] Avoir les deux plus grandes icônes du Québec dans le même été, avec Céline Dion et le Cirque du Soleil, c'est quand même assez impressionnant. Que le Cirque du Soleil s'installe avec nous dès le premier été, c'est venu donner une notoriété à l'amphithéâtre.»

Par ailleurs, les spectateurs ont eu droit cet été à un site entièrement aménagé. Les travaux extérieurs ont été complétés juste avant le début de la saison estivale. Cela permet, estime Steve Dubé, d'offrir une expérience complète aux visiteurs.

La Corporation des événements dressera prochainement un bilan complet de sa deuxième saison extérieure. On devrait alors connaître davantage de détails en ce qui concerne les statistiques d'achalandage ainsi que la provenance des spectateurs.

Alors que vient de se terminer la programmation extérieure, l'amphithéâtre ne ferme pas ses portes pour autant. Son cabaret présentera une fois de plus des spectacles au cours des prochains mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer