• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Festival Rythmes et cultures du monde: un heureux mélange des genres 

Festival Rythmes et cultures du monde: un heureux mélange des genres

Mariam Mahamt, Siham Saleh et Fatna Salha du... (Andréanne Lemire)

Agrandir

Mariam Mahamt, Siham Saleh et Fatna Salha du centre de l'Afrique, qui habitent Trois-Rivières depuis un an, tenaient à assister au premier festival Rythmes et cultures du monde de Trois-Rivières.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Difficile de faire cohabiter plusieurs cultures différentes au Québec diront certains? Le festival Rythmes et cultures du monde de Trois-Rivières a démontré tout le contraire, samedi, au parc Pie-XII, lors de sa première édition. Partage de culture, musique, danses, nourritures propres à chacun, tout était en place pour célébrer la diversité culturelle en région.

«Avec ce festival, on veut montrer que ce n'est pas juste à Montréal qu'il y a un gros bassin de nouveaux arrivants. On leur montre qu'il y en a aussi de plus en plus en région et ça permet aux gens d'échanger avec eux», explique la directrice du festival Rythmes et cultures du monde de Trois-Rivières, Julie Lambert.

C'est donc mission accomplie pour l'organisation, qui se dit très satisfaite de l'engouement pour l'événement. «Pour l'instant, on a une bonne réponse et on est confiant pour le déroulement de la journée», précise Mme Lambert.

Un tel événement a d'ailleurs un but précis, autant pour les nouveaux arrivants que pour les Trifluviens, précise Mme Lambert. «On a deux volets avec ce festival. Premièrement,on veut leur offrir une certaine visibilité et qu'ils se sentent inclus et appréciés. Puis, on veut créer des liens pour montrer aux immigrants qu'ils sont les bienvenus et que la Ville de Trois-Rivières apprécie leur présence», précise-t-elle.

Alors que plusieurs cultures du monde étaient présentes pour l'occasion, de nombreux curieux se sont aussi pointé le bout du nez pour venir s'imprégner d'une culture différente et pour venir savourer les plats traditionnels.

Même si aucun représentant syrien n'était sur place lors du passage du Nouvelliste, ils étaient toutefois présents en soirée, en tant que bénévoles. «Ils n'ont pas de kiosque cette année, car ils viennent à peine d'arriver à Trois-Rivières, mais on espère pouvoir les accueillir dès l'an prochain en tant qu'exposants ou en tant qu'artistes. Être bénévole,ça leur permet d'ailleurs d'apprivoiser et d'apprendre la langue»,précise-t-elle.

La bonne humeur et le beau temps se sont donc invités à la fête, alliant musique et spectacles de danse, au plus grand plaisir des spectateurs. «On est ici pour le plaisir de découvrir d'autres cultures et leur nourriture. Je trouve que c'est important de venir les accueillir et en tant que citoyen de Trois-Rivières, c'est important d'encourager les événements de quartier», estime Mme Rainville.

De nombreux kiosques gastronomiques, mais aussi des kiosques d'artisanats étaient érigés sur place. Les quatre coins du globe étaient ainsi à l'honneur, avec six cultures différentes qui présentaient leurs produits, notamment avec des représentants colombiens et africains. «C'est important pour nous d'être ici aujourd'hui avec notre kiosque, car on veut montrer aux nouveaux arrivants que Trois-Rivières, c'est un beau milieu pour développer leur intégration en région», souligne la propriétaire du Regroupement des Amazones d'Afrique et du Monde, Elvire Toffa Juteau.

Les préjugés étant encore d'actualité envers les nouveaux arrivants, Regroupement des Amazones d'Afrique et du Monde tente de démontrer le contraire. «On veut tenter de faire cesser le préjugé de la barrière de langue pour obtenir un emploi, car ici à Trois-Rivières, la majorité parle très bien français. Nous on recrute des membres, mais la force d'un groupe, oui c'est de les aider à se trouver un emploi, mais on leur montre aussi à être productif pour leur famille et pour la société», soutient Marie-Hélène Bourbeau, du regroupement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer