Jeudis centre-ville: une sixième édition réussie

Le spectacle de Gregory Charles a conclu la... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le spectacle de Gregory Charles a conclu la 6e édition des Jeudis centre-ville.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Les rues du centre-ville de La Tuque étaient bondées de monde, jeudi soir, pour le spectacle de Gregory Charles qui a littéralement enflammé la foule.

Il a prouvé qu'il était une étonnante encyclopédie musicale pendant plus de 90 minutes. La Latuquoise Émilie Brochu avait mis la table un peu plus tôt dans la soirée.

Les Jeudis centre-ville ont pris fin en beauté avec la plus grosse foule de 2016. Une sixième édition qui, encore une fois, a été couronnée de succès.

«C'est un franc succès, et on veut que ça perdure», a lancé le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

On estime que chaque jeudi, c'est entre 2000 et 2500 personnes qui se massent au coin des rues Commerciale et Saint-Joseph. Même si on ne fait pas de calcul scientifique, certains indices portent les organisateurs à croire qu'il y avait plus de 3000 personnes la semaine dernière et une foule record de plus de 4000 personnes pour le spectacle de clôture.

«Il y a eu beaucoup de monde, même les soirs où c'était critique du point de vue météo. Dame Nature a été sympathique avec nous autres. [...] Un des facteurs de succès aussi, c'est que c'est tout à fait gratuit», soutient le maire.

Ce dernier n'est pas sans rappeler le but premier de l'événement qui est d'amener les gens au centre-ville et qu'ils en soient fiers.

«On le réitère chaque année, mais quand la Ville a lancé ça, c'était pour dynamiser et vivifier le centre-ville. Je pense que ça, c'est un pari réussi. Les gens se sont réapproprié leur centre-ville. Depuis les dernières années, c'est rendu une véritable habitude. Les gens se déplacent le jeudi pour le spectacle et aussi pour socialiser», mentionne Estelle Paulhus, directrice du loisir et de la culture à la Ville de La Tuque.

Depuis le jour 1, l'événement a beaucoup évolué et le budget a bondi. Pour la 6e édition, les organisateurs ont fait avec un budget de 117 000 $ pour les sept soirs de spectacle.

«La première année, on a mis 20 000 $, mais depuis les spectacles ont beaucoup augmenté. Ce qui est beau là-dedans, c'est que la Ville ne met pas un dollar de plus», fait remarquer le maire.

D'ailleurs, la formule choisie au départ est restée la même, et les organisateurs y tiennent. On mise sur la variété de la programmation.

«C'est pour les gens de 0 à 99 ans. Il y a autant d'aînés que de jeunes. On a une programmation éclectique. [...] Il va y avoir une prochaine année c'est certain et on veut que la programmation soit toujours aussi diversifiée. Je pense que c'est la beauté de la chose», a expliqué Mme Paulhus.

Même si l'on croit tenir une formule gagnante, on n'arrête pas de travailler pour améliorer l'expérience. Les spectateurs ont pu remarquer cette année, entre autres, l'apparition des soirées thématiques.

«Tous les petits à-côtés qu'on peut apporter pour faire que l'expérience soit plus enrichissante pour la soirée, c'est ça qu'on a travaillé cette année», a affirmé la directrice du loisir et de la culture.

Et on promet de continuer l'an prochain. L'organisation des Jeudis centre-ville étudiera le confort des spectateurs pour une fois de plus améliorer l'expérience. Le visuel de l'événement pourrait aussi être revisité.

«On aimerait quelque chose de plus grandiose pour le visuel. L'événement a pris de l'ampleur, mais le visuel ne représente pas cette ampleur-là. Le fond de la scène et le tour de la scène devraient prendre plus d'espace», a lancé Mme Phaulus.

«Il y a un paquet de choses qu'on peut changer autour, mais la formule elle-même fonctionne. Tant qu'on ne verra pas de décroissance, on va continuer», a ajouté le maire.

L'organisation fera le bilan dans les prochains jours, mais gageons déjà qu'il travaille sur l'édition 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer