• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Un parcours sans faute pour Merlin, l'origine d'une légende 

Un parcours sans faute pour Merlin, l'origine d'une légende

L'histoire de Merlin, l'origine d'une légende transporte les... (Sylvain Mayer)

Agrandir

L'histoire de Merlin, l'origine d'une légende transporte les spectateurs en Bretagne, en pleine invasion romaine.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Saint-Mathieu-du-Parc) Un pari plus que réussi pour l'Amphithéâtre au Coeur de la Forêt, à Saint-Mathieu-du-Parc, qui renaît de ses cendres avec la présentation du spectacle immersif Merlin, l'origine d'une légende. Un lieu magnifique, mais aussi une histoire qui absorbe les spectateurs du début à la fin.

L'expérience immersive débute dès l'arrivée sur le site avec une mise en scène qui fait sourire les spectateurs. Le parcours s'amorce avec une marche dans les bois pour se rendre sur le site. Des torches et des cris qui font sursauter les passants les préparent à l'aventure qu'ils s'apprêtent à vivre. Au menu, un Romain se fait capturer et les personnes tout droit sorties d'une autre époque observent avec étonnement l'arrivée des spectateurs du 21e siècle.

La mise en scène est bien ficelée, tantôt drôle, tantôt dramatique, le tout dans un décor extérieur spectaculaire. «C'était de toute beauté, c'était excellent et magique», avoue Cynthia Brière, une spectatrice présente lors de la première, vendredi dernier, et visiblement ravie du spectacle.

L'histoire transporte les spectateurs en Bretagne, 60 ans après Jésus-Christ, en pleine invasion romaine. Un ermite dénommé Merlin devra sortir de son isolement pour sauver un général romain blessé au combat.

Tel que promis, les éléments historiques étaient bien présents dans la pièce et très bien intégrés à la légende, ce qui n'a pas déçu les spectateurs friands d'histoire. «L'histoire de Merlin a été très bien suivie et les clins d'oeil historiques étaient présents. C'est sûr que je vais passer le mot et dire à tout le monde de venir voir le spectacle», souligne Renaud Gosselin.

Côté espace, c'est bien plus que la scène qui est utilisée lors du spectacle. La musique et les comédiens apparaissent de nulle part, se promènent à travers les spectateurs et les font interagir avec eux. Le public qui a répondu à l'appel en grand nombre s'est rapidement laissé prendre au jeu, si bien que plusieurs ne s'attendaient pas du tout à l'entracte et cherchaient par quel endroit les personnages allaient arriver. «C'était vraiment très bien monté et l'espace est bien utilisé. J'ai aimé la mise en scène et le fait que les spectateurs puissent participer», mentionne un autre spectateur enchanté, Jean-François Déry. Sans oublier la performance sans faute des comédiens qui ont très bien livré la marchandise.

Les comédiens ont très bien livré la marchandise.... (Sylvain Mayer) - image 2.0

Agrandir

Les comédiens ont très bien livré la marchandise.

Sylvain Mayer

Si plusieurs s'attendent à être envahis de moustiques pendant la représentation extérieure, ils pourront être agréablement surpris. Les moustiques étaient effectivement présents à l'arrivée, mais sur le site, ils avaient disparu pour laisser toute la place à la légende, avec l'aide bien sûr de citronnelle. 

Pour la première représentation de Merlin, l'origine d'une légende, le site - qui peut accueillir 300 personnes - était pratiquement rempli à pleine capacité.

C'est donc un défi relevé pour l'instigateur et producteur du projet, Matin Boisclair. «On est soulagé, car c'est un projet qui a demandé beaucoup de travail et qui était très insécurisant, mais de voir qu'il y avait autant de monde rassemblé et de voir que ce n'est pas juste le lieu, mais aussi l'histoire qui a touché les gens, c'est super», a confié le principal intéressé, à la toute fin du spectacle.

Les gens étaient nombreux à venir féliciter l'instigateur du projet, à la toute fin de la première représentation. «Entendre des bons commentaires des gens qui me disent qu'ils ont passé une belle soirée, c'est donc mission accomplie pour nous», explique Martin Boisclair, visiblement fier et soulagé de la performance de son équipe. 

Le spectacle Merlin, l'origine d'une légende sera présenté à l'amphithéâtre de Saint-Mathieu-du-Parc les vendredis et samedis, à 20 h 30, jusqu'au 13 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer