Tout écartillé: les spectateurs éblouis

La première de Tout écartillé a visiblement plu... (Olivier Croteau)

Agrandir

La première de Tout écartillé a visiblement plu aux nombreux spectateurs présents à l'Amphithéâtre Cogeco mercredi soir.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les commentaires des spectateurs ne laissaient pas de place au doute; la première du spectacle Tout écartillé a été une réussite sur toute la ligne. La dernière scène a été spécialement désignée par la plupart comme la plus spectaculaire de toute la prestation.

«Quand on parle du Cirque du Soleil, on a toujours un événement tout à fait fantastique et je peux vous assurer que pendant le dernier numéro, on a retenu notre souffle tout le long. Félicitations Trois-Rivières», concluait le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Fidèle à son habitude, le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, ne se cachait pas pour démontrer la fierté qu'il éprouve envers sa ville. «Ébloui, extraordinaire, à la hauteur du Cirque du Soleil, à la hauteur de l'Amphithéâtre, de la ville de Trois-Rivières qui veut rayonner», déclarait M. Lévesque.

D'ailleurs, parlant de rayonner, le maire a rapporté avoir discuté avec Robert Charlebois après le spectacle et confie que le chanteur lui a avoué qu'il aimerait exporter le spectacle en France. «Il est connu en France et son rêve serait d'y amener ce spectacle-là», résume-t-il.

Même l'ex-premier ministre du Canada, Jean Chrétien, en a eu pour son argent. «On ne s'est pas ennuyé. C'est 90 minutes qui sont passées sans qu'on s'en rende compte. La musique de Charlebois, bien, c'est la musique de Charlebois, il y a beaucoup d'énergie là-dedans. Les acrobates étaient, comme à l'habitude, très bons. C'était bien excitant. J'ai bien aimé, très belle soirée», affirmait M. Chrétien.

Mais il n'y a pas que les acteurs de la scène politique qui ont apprécié le spectacle. «C'était de véritables boules d'énergie, super spectacle, féerique», saluait l'un des spectateurs. «C'est un spectacle original, on voyait que c'était de bons artistes», ajoutait un de ses pairs.

Bien que les plus jeunes n'aient pas grandi avec la musique de Robert Charlebois, le mariage entre cirque et chanson semble avoir rassemblé tout le monde puisqu'une fois de plus, la foule a été unanime à dire que les enfants et les adultes y ont trouvé leur compte.

«C'est un spectacle pour toute la famille. Il y a de l'acrobatie, il y a de la chanson, il y a de la musique. Honnêtement, c'est une des plus belles soirées qu'on a eues depuis longtemps», déclarait François-Philippe Champagne, député fédéral dans Saint-Maurice-Champlain.

Du côté de l'organisation du Cirque du Soleil, on confirme que c'est plus qu'une deuxième édition qui voit le jour à l'Amphithéâtre. «On est en train d'établir une tradition à Trois-Rivières qui a commencé avec Beau Dommage l'an dernier et qui, je pense, cette année a atteint un nouveau niveau avec Robert Charlebois», signifiait Daniel Lamarre, président et chef exécutif du Cirque du Soleil.

Quant à elle, la présidente de 45 Degrees, Yasmine Khalil, ne pouvait que constater l'évolution qu'a connue la ville depuis l'année dernière. «On adore ce qui est en train de se passer ici à Trois-Rivières. On voit vraiment une effervescence et je vois une différence entre l'année dernière et cette année. Il y a un engouement non seulement autour de notre présence, mais vraiment on dirait qu'il y a une énergie folle à Trois-Rivières», signifiait-elle.

Enfin, après une soirée aussi réussie, les membres de la Corporation de l'Amphithéâtre ne pouvaient que conclure au devoir accompli. «Excellent, pour moi en tout cas ç'a été selon mes espérances et même au-delà», se réjouissait Marc Brunelle, membre du conseil d'administration de la Corporation de l'Amphithéâtre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer