Vandalisme à Boréalis

Le musée Boréalis... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le musée Boréalis

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Boréalis a été victime de voleurs dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. Les employés du musée avaient installé des projecteurs ultraviolet devant servir à l'exposition extérieure Mémoires d'ouvriers qui pourra être vue aussi bien de jour que de nuit. Des voleurs se sont emparés d'un des 3 projecteurs, endommageant les 2 autres dans leur volonté de s'en emparer mais sans y parvenir.

Après réflexion, la direction du musée a décidé de poursuivre l'initiative. La présentation de la portion nocturne de l'exposition Mémoires d'ouvriers sera retardée jusqu'à la semaine prochaine. «On a vérifié ce que ça nous coûterait pour remplacer les projecteurs et les sécuriser et on a décidé que ça valait la peine, a indiqué la directrice générale Valérie Bourgeois mardi. On va installer des sortes de cages autour des projecteurs; ça va être nettement plus compliqué de s'en emparer et ça devrait décourager les voleurs. On regarde aussi pour installer un système d'alarme.»

«C'est un événement malheureux mais isolé et on a porté plainte auprès de la police. Il semble que les voleurs n'étaient pas très organisés et ont réagi sous l'impulsion du moment. Ça fait quelques années qu'on présente des choses à l'extérieur dont un piano public et des cubes pour une portion de l'exposition Générations et rien n'a jamais été touché. On croit que ça vaut la peine de reprendre le concept intégral de l'exposition. On espère être prêts pour le 13, le soir du début de Tout écartillé à l'amphithéâtre.»

L'exposition Mémoires d'ouvriers sera offerte gratuitement au public depuis l'espace extérieur adjacent au musée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer