Le Cirque en mode peaufinage

  • <span><span><span><span><span><span>Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle </span></span></span><span><span><span><i>Tout écartillé</i></span></span></span><span><span><span>, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.</span></span></span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle Tout écartillé, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.

    Olivier Croteau

  • 1 / 9
  • <span><span><span><span><span><span>Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle </span></span></span><span><span><span><i>Tout écartillé</i></span></span></span><span><span><span>, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.</span></span></span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle Tout écartillé, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.

    Olivier Croteau

  • 2 / 9
  • <span><span><span><span><span><span>Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle </span></span></span><span><span><span><i>Tout écartillé</i></span></span></span><span><span><span>, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.</span></span></span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle Tout écartillé, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.

    Olivier Croteau

  • 3 / 9
  • <span><span><span><span><span><span>Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle </span></span></span><span><span><span><i>Tout écartillé</i></span></span></span><span><span><span>, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.</span></span></span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle Tout écartillé, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.

    Olivier Croteau

  • 4 / 9
  • <span><span><span><span><span><span>Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle </span></span></span><span><span><span><i>Tout écartillé</i></span></span></span><span><span><span>, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.</span></span></span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle Tout écartillé, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.

    Olivier Croteau

  • 5 / 9
  • <span><span><span><span><span><span>Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle </span></span></span><span><span><span><i>Tout écartillé</i></span></span></span><span><span><span>, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.</span></span></span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle Tout écartillé, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.

    Olivier Croteau

  • 6 / 9
  • <span><span><span><span><span><span>Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle </span></span></span><span><span><span><i>Tout écartillé</i></span></span></span><span><span><span>, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.</span></span></span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle Tout écartillé, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.

    Olivier Croteau

  • 7 / 9
  • <span><span><span><span><span><span>Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle </span></span></span><span><span><span><i>Tout écartillé</i></span></span></span><span><span><span>, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.</span></span></span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Le Cirque du Soleil en répétition à l'Amphithéâtre Cogeco pour le spectacle Tout écartillé, un voyage dans l'univers de Robert Charlebois.

    Olivier Croteau

  • 8 / 9
  • Jean-Guy Legault, metteur en scéne du spectacle <span><span><span><i>Tout écartillé.</i></span></span></span><span><span><span></span></span></span> (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Jean-Guy Legault, metteur en scéne du spectacle Tout écartillé.

    Olivier Croteau

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À une semaine de la grande première du spectacle Tout écartillé du Cirque du Soleil à l'Amphithéâtre Cogeco, l'excitation est plus que palpable du côté de la troupe qui donnera vie à l'oeuvre de Robert Charlebois sur scène. À l'occasion d'une répétition devant la presse, mardi après-midi, l'équipe de 45 Degrees et du Cirque du Soleil n'a quand même pas ménagé les efforts pour garder en réserve plusieurs surprises en vue de la première, prévue le 13 juillet.

Ce n'est donc plus en semaines, mais bien en jours que Jean-Guy Legault, metteur en scène, a commencé à compter le temps qu'il lui reste pour accoucher de ce spectacle, pour lequel les attentes sont de plus en plus grandes, tant pour l'équipe que le public.

«On prendrait toujours deux semaines de plus, mais on n'a pas ce luxe-là. On va arriver, comme tous les bons spectacles, solides et prêts, mais sur les chapeaux de roues. Ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose d'arriver en urgence dans un spectacle qui a un lien aussi ouvert avec le public», convient le metteur en scène, qui admet tout de même être en avance sur l'an passé.

D'ailleurs, il estime à environ 75 % le travail complété, mais à 85 % le niveau de stress. «On devrait s'approcher bientôt du 100 % côté stress», a-t-il lancé, en éclatant de rire. 

Parce que Tout écartillé, c'est le travail d'un numéro après l'autre, mais ça prend de l'ampleur à une vitesse démesurée quand, comme maintenant, tout s'enchaîne, s'arrime et se met bout à bout. Avec 42 artistes de 27 nationalités différentes, 17 disciplines sportives, 14 tableaux, 130 costumes, 50 perruques et 160 paires de souliers différentes à coordonner entre chaque numéro, l'équipe n'a à peu près pas le temps de s'arrêter et d'apprécier le moment. Il faut que tout roule.

«On commence à faire la succession des numéros, l'arrimage et la finition. Tout ce qui est transition, incorporation de la technique, tout ce qui se passe backstage. Il y en a autant, sinon plus, derrière la scène que devant les yeux du public», mentionne Jean-Guy Legault, alors que la répétition se met en place, sur des airs retravaillés de Fu Man Chu et du Mont Athos, deux des grands classiques de Charlebois qui composeront la partie musicale du spectacle.

Pour les acrobates et danseurs, la poursuite du travail devient de plus en plus plaisante, délaissant la technique au profit de l'interprétation. «Les danseurs comme les acrobates, on est rendu à une belle place. Pour moi, la structure est finie, on est vraiment dans une étape de peaufinage, de nettoyage, on est rendu à faire place à la performance à travers toute la technicalité. Il faut se laisser pousser plus loin par l'oeuvre», souligne Lydia Bouchard, danseuse et chorégraphe.

D'ici au soir de la grande première, le travail se poursuit donc, avec une répétition générale prévue devant les gens du Cirque du Soleil. «La magie s'opère tout le temps quand il y a du public. Quand l'amphithéâtre est plein, les artistes sont nourris, ils nous envoient tout et veulent tout nous donner. On a très hâte à la première pour voir ça», ajoute Daniel Fortin, directeur exécutif création chez 45 Degrees.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer