Les grandes ambitions de Yoan

Yoan sera à Saint-Alexis-des-Monts le 24 juin dans... (La Presse)

Agrandir

Yoan sera à Saint-Alexis-des-Monts le 24 juin dans le cadre du Festival de la truite mouchetée.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dave Duchemin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Yoan n'a pas changé. Calme et détendu dans la vie, le jeune chanteur entend toutefois en mettre plein la vue lors de son spectacle prévu le 24 juin dans le cadre du Festival de la truite mouchetée de Saint-Alexis-des-Monts.

Si Yoan n'a pas changé, son style est toutefois plus raffiné qu'à l'époque. Le chanteur entend d'ailleurs bien montrer l'étendue de son talent lors de cette soirée, qui coïncidera avec son retour de vacances.

Deux ans après avoir été sacré grand gagnant de l'émission La voix, Yoan avoue toujours apprécier autant son métier et en particulier le lien qu'il peut tisser avec ses fans.

«Moi ce que je préfère dans ce métier, c'est le contact avec les gens. Durant mes spectacles je ne cesse de leur dire ''merci de venir me voir'' et c'est certain que je vais continuer à le faire, car c'est grâce à eux si aujourd'hui je peux vivre de cela», a-t-il dit.

Yoan devient peut-être de plus en plus connu un peu partout où il passe, mais il avoue ne pas avoir de difficulté à fonctionner normalement dans la vie, malgré tout cet engouement soudain autour de lui.

«Je ne suis pas un gars qui sort beaucoup, alors ça ne me pose pas vraiment de problème. Et comme j'aime le contact avec les gens, je trouve que c'est juste naturel de parler avec eux quand je les rencontre», a-t-il avoué à propos de sa relation avec le vedettariat.

Un style musical plus mature

Si le jeune chanteur admet avoir été influencé par la musique country, il croit toutefois que son style musical ne se résume pas qu'à cela.

«Beaucoup de personnes pensent que je représente la vague ''new country''. C'est vrai que j'ai longtemps été influencé par ce type de musique, mais je m'inspire également beaucoup du blues et du folk. Moi, j'aime bien résumer ce que je fais en disant simplement que je fais de la musique», affirme sourire en coin celui qui faisait partie de l'équipe d'Isabelle Boulay durant son passage à La voix.

Parlant de musique folk, Yoan croit qu'il s'agit du style de musique qui vient le plus le chercher en ce moment.

«J'ai toujours été quelqu'un de nostalgique. On dirait que la musique folk vient plus me chercher ces temps-ci. Elle me rend nostalgique et m'inspire beaucoup», soutient celui qui a connu une enfance marquée profondément par la musique, car son père était un chanteur lui aussi.

Une carrière internationale dans la mire

Déjà en préparation pour la sortie de son DVD à l'automne, Yoan planche en plus actuellement sur la composition de son deuxième album, qui n'en est encore qu'à ses premiers balbutiements. Aucun doute, l'artiste à de grandes ambitions pour la suite des choses, lui qui rêve même à une carrière internationale. 

«Cet été, j'ai plusieurs spectacles au Québec et en Ontario, mais par la suite, j'aimerais bien avoir une carrière internationale. Ç'a toujours été mon rêve», a conclu le jeune homme de 21 ans qui devra pour l'instant se contenter de faire rêver les festivaliers le 24 juin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer