FestiVoix: un tunnel au service de l'art

Huit dessins de l'artiste Fontaine Leriche seront projetés... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Huit dessins de l'artiste Fontaine Leriche seront projetés sur les murs du tunnel sous la terrasse Turcotte lors du FestiVoix.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dave Duchemin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le FestiVoix arrive à grands pas et ses dirigeants en ont profité pour dévoiler une nouveauté virtuelle cette année.

Grâce à un partenariat avec le centre d'exposition Raymond-Lasnier, le tunnel situé sous la terrasse Turcotte fera désormais partie intégrante de l'événement.

L'entrée principale du site de la scène Loto-Québec pourra en effet compter sur le travail de l'artiste trifluvienne Fontaine Leriche pour illuminer le passage de festivaliers tous les jours.

L'exposition de Fontaine Leriche sera composée de huit dessins projetés sur les murs du tunnel qui accompagneront ainsi les oeuvres par l'entremise de jeux de lumière créés sur une longueur de 150 mètres.

Le directeur général de du FestiVoix, Thomas Grégoire, était d'ailleurs assez fier de cette nouveauté, question d'agrémenter encore plus l'édition 2016.

«Cela faisait quelques années que nous cherchions à faire quelque chose avec le tunnel, car on le trouvait très achalandé et rempli de potentiel. Nous croyons avoir eu une idée intéressante avec ce projet cette année et nous pensons que les festivaliers vont beaucoup aimer», a-t-il mentionné.

La fête du Canada et plusieurs autres spectacles gratuits

Profitant du soutien de Patrimoine Canada, l'état-major du FestiVoix a aussi mentionné que la journée du 1er juillet s'ajoutait à celle du 24 juin et allait être une journée gratuite pour les festivaliers. Cette journée met en scène des artistes d'envergure, dont Kaïn, les Frères Lemay et Bears of Legend.

D'autres spectacles extérieurs seront également présentés gratuitement tout au long de l'événement afin de faire découvrir la musique émergente.

Soucieux de son mandat, Thomas Grégoire entend présenter autant de la diversité que de la musique festive lors de ces spectacles.

«Un de nos buts est de faire vivre le centre-ville et nous croyons vraiment y parvenir en proposant ces spectacles. Je pense notamment à King Melrose qui se produira sur la scène Rythme FM. C'est aussi une bonne occasion de faire voir des groupes qui vont être connus dans le futur, comme le groupe QW4RTZ qui a commencé sur ces scènes avant de devenir plus connu», a souligné le grand manitou de l'événement.

Aide financière substantielle de Québec

Comme les bonnes nouvelles n'arrivent jamais seules, la direction du FestiVoix a reçu une subvention de 75 000 $ de la part du gouvernement provincial mardi.

«Le FestiVoix est devenu un incontournable non seulement à Trois-Rivières au fil du temps, mais également au Québec. Il mise sur des sites enchanteurs et permet également de bonifier l'offre touristique. De plus, ce ne sont pas tous les festivals qui connaissent une croissance comme celle du FestiVoix», a déclaré le député de Trois-Rivières Jean-Denis Girard, qui représentait pour l'occasion la ministre du Tourisme, Julie Boulet.

Prévente record de passeports

Par ailleurs, la direction du FestiVoix a confirmé avoir déjà écoulé près de 12 500 passeports jusqu'à maintenant, ce qui bat l'ancien record établi l'an dernier.

Rappelons que le festival prendra son envol le 24 juin et se terminera le 3 juillet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer