Les divins détours accessibles en forfaits

Les Divins détours se renouvellent en 2016 avec... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Divins détours se renouvellent en 2016 avec l'instauration d'une formule de forfaits tout en conservant ce qui a fait le succès de cette activité touristique. Sur la photo, on retrouve, de gauche à droite, le joueur d'égoïne Olivier Doucet, la coordonnatrice de l'activité et directrice générale du Comité de protection des oeuvres d'Ozias Leduc France Saint-Amant ainsi que Lise Racine, présidente du Comité de protection des oeuvres d'Ozias Leduc.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Le succès de la formule de l'activité touristique Divins détours à Shawinigan a été tel qu'elle revient en 2016 pour une quatrième saison estivale consécutive. Cet été, l'offre se décline en trois formes distinctes structurées pour répondre aux différents besoins de la clientèle.

En écoutant les remarques des visiteurs de l'an dernier, les responsables ont élaboré trois forfaits parmi lesquels les visiteurs choisiront: la bohème, le décontracté et le curieux.

La bohème, offert du mercredi au dimanche, du 22 juin au 25 septembre, s'adresse à ceux qui préfèrent découvrir le patrimoine religieux et gastronomique à leur rythme et à leur façon, que ce soit à pied, en voiture ou à vélo. Le parcours se concentre dans le centre-ville shawiniganais. Après l'achat du forfait à l'église Notre-Dame-de-la-Présentation et sa visite, le visiteur se rendra à la boulangerie Tous les jours dimanche pour y prendre une boîte à lunch Sainte-Trinité à déguster dans un parc à proximité. Il verra ensuite l'église Saint-Pierre pour terminer la visite par un arrêt au Broue-pub restaurant Le Trou du diable avec une dégustation de bières.

Le décontracté sera offert les jeudis de juillet et août. Il comprend une visite d'une journée dans un autocar climatisé avec guide accompagnateur et la garantie d'un départ, quelles que soient les conditions. La visite inclut les églises Notre-Dame-de-la-Présentation, Saint-Pierre et Sainte-Flore avec heure du lunch au marché public, une semaine et chez Ent'2 tranches, la semaine suivante, en alternance. Une halte zen se fera au son du récital d'un joueur d'égoïne avant une bouchée sucrée offerte par Bonté divine. Ce forfait est vendu par le Club Voyages Super Soleil pour 69 $ par personne.

Finalement, le forfait portant le nom du curieux s'adresse aux gens en groupes organisés. Ils auront le choix entre plusieurs options incluant la visite de l'église Notre-Dame-de-la-Présentation et d'une ou deux autres églises parmi Saint-Pierre, Sainte-Flore ou Saint-Paul. Ils auront également le choix parmi quatre pauses gourmandes à l'heure du lunch et trois options de haltes zen en musique avec bouchées sucrée pour la collation.

Plus d'une trentaine de partenaires ont manifesté le désir de se joindre à cette activité ce qui témoigne de sa place privilégiée dans l'offre touristique à Shawinigan. On note particulièrement la présence de deux établissements hôteliers, le Comfort Inn et l'Auberge Gouverneurs, qui ont inclut Divins détours dans leurs propres forfaits d'hébergement. On pense également à la boutique L'Uni-Vert des artisans qui offre 25 % de rabais sur sa marchandise aux détenteurs de forfaits.

En structurant ainsi l'activité, France Saint-Amant, directrice générale du Comité de préservation des oeuvres d'Ozias Leduc et coordonnatrice de Divins Détours, estime non pas dénaturer l'activité mais bien lui donner un élan supplémentaire.

«L'activité conserve son essence qui est de faire découvrir de façon agréable le patrimoine religieux distinctif de Shawinigan en même temps que la gastronomie locale avec des moments de détente en musique ou dans la nature. On a écouté nos clients qui demandaient d'être un peu plus organisés d'où nos trois forfaits qui en donnent pour tous les goûts.»

Si l'activité tend à attirer des gens de 45 ans et plus, on croit que la nouvelle formule pourrait aussi convenir à une clientèle plus jeune. «Plusieurs nous ont dit qu'ils étaient moins enclins à seulement visiter des églises mais avec des visites structurées de cette façon, ils se montraient très intéressés. Ça reste un outil qui est apprécié par nos partenaires du fait qu'il permet de diversifier l'offre touristique à Shawinigan. On espère que, de cette façon, l'activité va continuer d'augmenter sa clientèle. C'est sûr que l'objectif, c'est d'assurer la pérennité de ce concept de forfaits.»

«On constate déjà que Divins détours s'installe tranquillement dans la tête des touristes de l'extérieur de la région. Nous n'avons pas les moyens financiers pour lancer de grandes campagnes de publicité nationale alors, on compte sur le temps pour que le mot se passe et on constate déjà des résultats sur le terrain. Environ 80 % de nos visiteurs sont de l'extérieur de la région et de ce nombre, près de 10 % de l'extérieur du Québec.»

Le site web de l'activité divinsdetours.com offre tous les détails dont le contenu complet des forfaits.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer