Le 92,9 CFUT rayonne davantage

Toute l'équipe de la station 92,9 CFUT de... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Toute l'équipe de la station 92,9 CFUT de Shawinigan était présente pour la conférence de presse annonçant la nouvelle identité ainsi que la nouvelle portée de ce qui était auparavant le 91,1 FM. Sur la première rangée, de gauche à droite, on trouve le directeur général Denis Benoît, le président du conseil d'administration de Radio Shawinigan Donald Drouin, Michel Angers, maire de Shawinigan et Louis Vanasse membre du conseil d'administration.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Shawinigan) On célébrait lundi de façon officielle avec une conférence de presse passablement courue la disparition de la radio 91,1 FM et l'arrivée du 92,9 CFUT comme radio communautaire de Shawinigan.

En plus de cette nouvelle identité, la station peut désormais compter sur un rayonnement beaucoup plus important puisqu'elle profite d'une puissance 3900 watts qui lui permet de rayonner de Saint-Tite à Maskinongé et de Mékinac jusqu'au fleuve Saint-Laurent.

Cette nouveauté est possible grâce à un investissement de plus de 300 000 $ au terme d'un très long processus de quelque dix années de démarches auprès du CRTC pour obtenir une modification de licence. La direction a dû s'y prendre par trois fois avant d'obtenir l'autorisation des autorités fédérales.

«Après le deuxième refus, explique le directeur général et fondateur de la station Denis Benoît, je me suis rendu à Ottawa pour en savoir plus sur les motifs. On m'a dit qu'il nous manquait de preuves d'appuis de la communauté. La troisième demande, je l'ai remplie moi-même plutôt que de faire appel à une ressource extérieure et à un moment du processus, les gens du CRTC m'ont demandé de cesser de faire parvenir des lettres d'appui parce qu'on était en train d'engorger leur système informatique.»

L'emballement de plusieurs personnalités des communautés politique et d'affaires de Shawinigan à la conférence de presse en témoignait éloquemment.

«Avec notre nouvelle capacité de diffusion, nous sommes en mesure d'assurer à nos diverses clientèles une radio qui correspond à leurs besoins et à leurs attentes, a déclaré le président du conseil d'administration du 92,9 CFUT Donald Drouin. Nous avons une radio qui a fait ses preuves depuis dix ans et qui est solidement enracinée dans la communauté shawiniganaise pour mieux rayonner.»

Le directeur général estime avoir en main tous les éléments pour rentabiliser la station dont les bureaux sont situés rue Broadway. «L'importance des stations communautaires au Québec et dans la région, avec celles de Bécancour et de Maskinongé, est indéniable. Notre mandat demeure le même qu'avant mais on multiplie par seize notre portée de sorte qu'on couvre un bien plus grand secteur. Je vise les chiffres d'affaire que CKSM faisait dans ses meilleures années mais ça ne peut pas se faire d'un seul coup. C'est à nous d'assurer notre croissance; je vais d'abord prioriser l'animation avec, notamment, l'arrivée de nouveaux-venus et aussi le secteur des ventes. On a aussi entrepris des démarches auprès de Numeris pour qu'on fasse l'objet de sondages BBM dès l'automne.»

La question de la concurrence avec les radios trifluviennes déjà implantées a été un facteur quand, en 2012, le CRTC a refusé la deuxième demande de changement de portée de la station radiophonique. Le directeur général assure aujourd'hui que les relations sont absolument cordiales avec les stations trifluviennes qui n'ont d'ailleurs contesté ni la deuxième, ni la troisième demande de la station shawiniganaise.

L'équipe d'employés de la station compte douze personnes dont un journaliste et six animateurs. La direction assure qu'elle offrira des bulletins quotidiens d'information locale, régionale et même nationale grâce à une entente avec COGECO. «On veut faire en sorte que notre ancrage local et régional ressorte et que les gens qui écouteront le 92,9 soient bien informés de ce qui se passe à Shawinigan en priorité.»

Un partenariat avec la Coop Émergence fait en sorte que la station a intégré à sa programmation deux émissions dédiées entièrement à la musique régionale les jeudis soirs. L'onde émergente sera diffusée de 18 h à 19 h et Terroir musical, de 19 h à 20 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer