Cirque du Soleil: déjà la moitié des billets vendus

Robert Charlebois... (Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Robert Charlebois

Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les 20 représentations que donnera le Cirque du Soleil cet été, à l'Amphithéâtre Cogeco, sont en bonne voie de pulvériser tous les records de vente. Déjà, en date de mardi, 50 % des billets avaient été vendus, sept semaines plus tôt que l'an dernier.

Le directeur général de la Corporation des événements... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Le directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières, Steve Dubé.

François Gervais, Le Nouvelliste

De ce nombre, la moitié des billets vendus l'ont été à l'extérieur de la région de Trois-Rivières, confirme le directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières, Steve Dubé.

«Nous sommes très contents, c'est vraiment plaisant de constater cet engouement. L'an dernier, nous avions émis un communiqué pour annoncer la vente de 50 % des billets le 11 juin. Nous sommes donc près de sept semaines d'avance sur les ventes de l'an dernier», constate M. Dubé.

L'an dernier, la présentation du spectacle Le monde est fou avec la musique de Beau Dommage, avait connu une vente de plus de 96 % des billets disponibles. Plusieurs soirées affichaient complet. L'équipe de l'Amphithéâtre espère pouvoir de nouveau atteindre, et même dépasser ces ventes cette année.

«Nous avons plusieurs activités de relations publiques qui vont débuter en mai. Nous avons commencé la commercialisation avec notre partenaire Cogeco, mais nous allons poursuivre avec les autres médias aussi dès le mois de mai. C'est quand même encourageant de constater l'enthousiasme que le spectacle génère avant même qu'on en ait fait une très grande promotion», constate Steve Dubé.

Ce dernier croit que cet engouement s'explique notamment par le succès connu l'an dernier avec Le monde est fou, mais également en raison du choix de l'artiste cette année, Robert Charlebois. «Dès que ça a été annoncé, nous avons eu que de bons commentaires sur le choix de l'artiste, et ça y fait aussi pour beaucoup», mentionne M. Dubé.

Par ailleurs, la vente de forfaits à des groupes organisés connaît aussi une forte hausse par rapport à l'année dernière. À ce jour, il y a plus de groupes qui ont réservé et nolisé des autobus pour le spectacle Tout écartillé de Robert Charlebois que pour toute la saison estivale l'an dernier.

«On a fait beaucoup de représentations auprès des tours opérateurs, nous avons misé gros là-dessus et c'est bien de constater que ça porte fruit», ajoute Steve Dubé.

La première du spectacle Tout écartillé est prévue le mercredi 13 juillet. Par la suite, vingt représentations se tiendront les mercredis, jeudis, vendredis et samedis soirs jusqu'au 13 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer