Prix culturels: l'excellence en quelques noms

Lisa Dugré est responsable des Grands Prix culturels... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Lisa Dugré est responsable des Grands Prix culturels de Trois-Rivières dont le 22e gala aura lieu le 18 mai à la Maison de la culture.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les artistes et organismes culturels en nomination pour l'un ou l'autre des Grands Prix culturels de Trois-Rivières sont maintenant connus: ils ont été dévoilés jeudi matin à la Maison de la culture en fonction du gala qui aura lieu le 18 mai, à 19 h 30, à la salle Anaïs-Allard-Rousseau.

On a, par la même occasion, annoncé que la mise en scène de ce 23e gala annuel a été confiée, pour une seconde année consécutive, à William Lévesque. Dix prix seront décernés lors de la soirée et de ce nombre, sept impliquent des mises en nomination alors que les Prix Arts-affaires, Trois-Rivières sans frontière et le Grand Prix culturel sont exemptés de ce processus.

Voici donc les finalistes qui ont retenu l'attention du jury. Pour le Prix des arts de la scène Louis-Philippe-Poisson, on retrouve l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières pour son concert Gloria, les Productions de la 42e Rue pour Les Misérables et le Théâtre des Gens de la place pour Le Projet Laramie.

Le Prix des art visuels Stelio-Sole se disputera entre Henri Morrissette, pour Vide-grenier, Isabelle Clermont, pour La polyphonie des sens I et La polyphonie des sens II et l'Atelier Presse Papier pour l'exposition Zine 15

En littérature, le Prix Gérald-Godin sera remis soit à Louise Lacoursière pour La jeune fille au piano - Dans l'univers de La Saline, soit à Frédérick Durand pour Au rendez-vous des courtisans glacés

En compétition pour le Prix du patrimoine Benjamin-Sulte, on retrouve le Musée des Ursulines de Trois-Rivières pour son projet de sauvegarde du patrimoine mémoriel des Ursulines et Steve Bernier, pour L'Allumeur de réverbères, un tour historique et balade contés sur le grand incendie de 1908.

Du côté du Prix des arts médiatiques, les finalistes sont Alejandra Basañes pour son vidéo d'art, L'estampe dans l'urbanité, François Gagné, pour la web-série/long métrage Québec Zombie et Denis Dion, pour l'oeuvre numérique Trait autour de...

Deux candidats se feront la lutte pour le Prix de la relève Godro: Valérie Morrissette pour les expositions Contempler le silence et Repaire/Repères et Diane Rabouin pour ses romans Clément et Alban.

Finalement, pour le Prix de l'initiative Éducation-Culture, trois candidats sont en lice: le Collège Marie-de-l'Incarnation pour Aux quatre coins de l'imaginaire, le réseau In-Terre-Actif avec Change le mondeune oeuvre à la fois et l'UQTR avec la Biennale internationale d'estampe contemporaine de Trois-Rivières pour le colloque Mélancholia.

Globalement, la responsable des Grands Prix, Lisa Dugré, indique que la quarantaine d'inscriptions se situe au même niveau que l'an dernier et que si certaines catégories n'ont que deux finalistes, cela tient à une prérogative du jury qui a toujours le pouvoir de le faire quand bon lui semble.

C'est dans le contexte d'un gala qui se veut ambivalent que les Prix seront remis. D'une part, William Lévesque veut présenter une soirée chic, glamour, rythmée et efficace mais d'autre part, par son titre de Rebelles, il annonce un spectacle qui sortira des sentiers battus. 

Ainsi, le volet musical sera assuré par un groupe essentiellement féminin composé de deux violonistes et une violoncelliste, assumant le côté classique mais aussi une guitariste, une bassiste et une batteuse de rock qui donneront des dents au contenu musical. L'animation a été confiée à Marie-Andrée Leduc que l'on sait capable d'autant de rigueur que de folie et d'humour déjanté.

Grands Prix culturels de Trois-Rivières

Nominations

Prix des arts de la scène Louis-Philippe-Poisson

- Orchestre symphonique de Trois-Rivières (Gloria)

- Les Productions de la 42e Rue (Les Misérables)

- Théâtre des Gens de la place (Le Projet Laramie)

Prix des arts visuels Stelio-Sole

- Henri Morrissette (Vide-grenier)

- Isabelle Clermont (La polyphonie des sons I et II)

- Atelier Presse Papier (Zine 15)

Prix de littérature Gérald-Godin

- Louise Lacoursière (La jeune fille au piano)

- Frédérick Durand (Au rendez-vous des courtisans glacés)

Prix du patrimoine Benjamin-Sulte

- Musée des Ursulines des Trois-Rivières (Projet de sauvegarde du patrimoine mémoriel des Ursulines)

- Steve Bernier (L'Allumeur de réverbères)

Prix de l'initiative Éducation-Culture

- Collège Marie-de-l'Incarnation (Aux quatre coins de l'imaginaire)

- Réseau In-Terre-Actif (Change le monde, une oeuvre à la fois)

- UQTR et la BIECTR (Colloque Mélancholia)

Prix des arts médiatiques

- Alejandra Basañes (vidéo d'art L'estampe dans l'urbanité)

- François Gagné (web-série et long métrage Québec Zombie)

- Denis Dion (oeuvre numérique Trait autour de...)

Prix de la relève Godro

- Valérie Morrissette (expositions Contempler le silence et Repaire/Repères)

- Diane Rabouin (romans Clément et Alban)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer