David Goudreault récompensé

En plus du Grand Prix littéraire Archambault reçu... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

En plus du Grand Prix littéraire Archambault reçu mercredi, le Trifluvien David Goudreault a été récompensé la semaine dernière au Salon du livre. Il a en effet reçu le prix des nouvelles voix de la littérature.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'écrivain d'origine trifluvienne David Goudreault a remporté le Grand Prix littéraire Archambault 2016 pour son premier roman La bête à sa mère. Le prix vient avec une bourse de 10 000 $ ainsi qu'un montant supplémentaire de 10 000 $ dévolu à la promotion du livre en librairie.

L'annonce en a été faite mercredi dernier à Montréal et l'honneur vient s'ajouter à un autre prix, celui des nouvelles voix de la littérature, reçu au Salon du livre de Trois-Rivières la semaine précédente.

Le Grand Prix littéraire Archambault célèbre et encourage le talent d'auteurs québécois et plus particulièrement ceux de la relève. Dix romans étaient finalistes pour le Prix 2016 qui, au cours de ses 15 ans d'existence, a été remis à des auteurs aussi prestigieux que Michel Tremblay, Marie Laberge, François Avard ou Fred Pellerin.

Rejoint vendredi, le romancier savourait encore cet honneur qui apporte des confirmations qui lui sont chères. «De savoir qu'un jury de gens du monde de la littérature l'ont choisi et qu'ils le recommandent officiellement aux lecteurs, c'est très significatif et gratifiant. Sans avoir le syndrome de l'imposteur, il reste que je n'ai pas étudié en littérature: je suis un autodidacte. J'ai un parcours atypique et d'avoir des spécialistes qui louangent mon livre, ça m'apporte une sorte de soulagement. Ce n'est pas seulement un succès de librairie, c'est approuvé par des spécialistes.»

Le livre est sorti en avril dernier et a connu un beau succès de vente jusqu'ici. L'auteur ne saurait préciser combien d'exemplaires ont été vendus mais le bouquin en est présentement à sa huitième impression. «C'est plusieurs milliers d'exemplaires vendus et en plus, le livre a connu un beau succès de vente en format numérique.»

«Le prix vient avec un montant d'argent important qui va être investi dans le promotion et c'est un élément très important, peut-être plus que la bourse en tant que telle. L'objectif premier, ça reste d'être lu, d'avoir un échange avec le lectorat et tout ce qui permet ça est recherché. De savoir que ce premier roman va retourner sur le dessus des tablettes et dans les mains de plus de lecteurs encore, ça me fait profondément plaisir.»

Cet aspect arrive à un moment on ne peut plus opportun puisque le second roman de David Goudreault devrait sortir en librairie le 27 avril. «La promotion sera faite essentiellement sur La bête à sa mère mais forcément, ça va aider les ventes du deuxième, La bête et sa cage. Surtout qu'ils vont se retrouver côte à côte sur les étagères. Avec mon éditeur, on aurait voulu faire un meilleur coup de marketing qu'on n'aurait pas pu y arriver. Surtout quand on ajoute à ça le prix reçu à Trois-Rivières la semaine dernière.»

David Goudreault se réjouit que son roman soit aujourd'hui louangé pour ses qualités littéraires même s'il est très accessible pour un large public. Lors de la remise du prix, le jury a souligné la qualité de son style. «Ils ont reconnu un certain rythme poétique dans l'écriture et j'en suis fier parce que j'ai énormément travaillé l'écriture. Je veux une histoire qui est solide et bien équilibrée mais comme lecteur, j'apprécie particulièrement le style d'un auteur et qu'on me le reconnaisse en tant qu'écrivain, c'est très satisfaisant. Ils ont aussi parlé de la combinaison d'un récit lourd en même temps qu'allégé par un côté humoristique donc, avec un jeu d'ombre et de lumière que je suis parvenu à maîtriser. C'est ce que je cherchais à faire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer