Salon du livre: un week-end qui s'annonce occupé

La jeunesse était à nouveau très nombreuse vendredi... (Stéphane Lessard)

Agrandir

La jeunesse était à nouveau très nombreuse vendredi au Salon du livre de Trois-Rivières. Les deux premiers jours de l'événement laissent présager un très bon week-end, selon les organisateurs.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le week-end n'était pas encore commencé que déjà les organisateurs du 28e Salon du livre de Trois-Rivières étaient très satisfaits de la réponse du public.

«Nous sommes très contents de l'achalandage. Jeudi, nous avons eu 2000 élèves et vendredi nous sommes autour de 1500. C'est des bonnes journées scolaires», soulignait vendredi la directrice générale du Salon du livre, Julie Brosseau.

«Et il y a eu plein d'entrées vendredi. Ça s'annonce bien pour en fin de semaine, on le sent. Et la température devrait être de notre côté. Il n'y aura pas de tempête et il va faire suffisamment froid pour inciter les gens à venir au salon.»

Vendredi, des adolescents des écoles secondaires de la région exploraient donc les stands des éditeurs et allaient à la rencontre des auteurs. Il faut dire que les écoles ont participé en très grand nombre cette année, les enseignants ayant terminé leurs moyens de pression au grand soulagement des organisateurs du Salon du livre de Trois-Rivières.

«Les jeunes aiment les livres, beaucoup plus qu'on pourrait le penser», précise Julie Brosseau.

Des auteurs dénoncent l'emprisonnement d'écrivains étrangers

Le conteur Marc-André Fortin animera samedi à 16 h au Bistro littéraire Télé-Québec du Salon du livre de Trois-Rivières une séance de lectures d'auteurs québécois qui soutiennent dix écrivains étrangers injustement emprisonnés ou persécutés en raison de leurs écrits. Parmi les auteurs sur place, on retrouvera Bryan Perro, écrivain en résidence de l'événement, Simon Boulerice, Francine Brunet, Stéphane Dompierre, Pauline Gill, Robert Lalonde, le président d'honneur du 28e Salon du livre de Trois-Rivières, Claudia Larochelle, Véronique Marcotte, Nadine Poirier et Patrick Senécal.

Lancement du livre Les versions de Jade

L'auteure Sandra Vaillancourt profite de son passage au Salon du livre de Trois-Rivières pour lancer son tout premier roman, Les versions de Jade. L'événement est prévu ce samedi 13 h 30 à la salle Rivières. Publié chez Audace et Caboche, ce roman aborde la bipolarité «avec un soupçon de suspense et d'érotisme».

Deux prix pour la relève

Valérie Boivin a reçu jeudi le Prix illustration jeunesse dans la catégorie Relève alors que Yayo a remporté ce même prix pour la catégorie Album. De son côté, David Goudreault est le gagnant du Prix des nouvelles voix de la littérature.

Lancement des Prix littéraires Thérèse-Denoncourt

Le 28e Salon du livre de Trois-Rivières a été le théâtre vendredi du lancement officiel de la 31e édition des Prix littéraires Thérèse-Denoncourt. Cette année, 1900 $ en bourse seront distribués à des auteurs amateurs ou écrivains professionnels. Ceux-ci sont invités à soumettre un texte à la Société d'étude et de conférence Mauricie-Centre-du-Québec. Les textes de genre nouvelle, récit ou poésie doivent être acheminés au plus tard le 20 juin par courriel à prixlitteraire.sec@gmail.com ou par la poste à Prix littéraires Thérèse-Denoncourt, 1425 place de l'Hôtel-de-Ville, CP 368, Trois-Rivières, G9A 5G4.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer