Les arts express

Un film sur le 11 septembre en tournage (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Un film sur le 11 septembre en tournage

Le tournage d'un film sur l'attentat qui a frappé New York le 11 septembre 2001 s'est amorcé lundi avec à l'affiche Charlie Sheen et Whoopi Goldberg, a indiqué le réalisateur Martin Guigui, confirmant une information du site Variety. Ce film indépendant, tourné entièrement à Long Beach en Californie, évoque l'histoire de cinq personnes coincées dans l'un des ascenseurs des tours jumelles du World Trade Center, selon Variety. Le tournage doit durer jusqu'à la fin de mars, et la sortie est prévue pour l'automne. La distribution comprend également plusieurs seconds rôles de renom, parmi eux Luis Guzman (Magnolia, Traffic et Boogie Nights notamment) et Wood Harris (surtout connu pour le rôle d'Avon Barksdale dans la série The Wire). L'acteur Charlie Sheen, qui a connu de graves problèmes de dépendance à l'alcool et aux drogues par le passé, a annoncé mi-novembre sa séropositivité. Acteur de télévision le mieux payé au monde entre 2010 et 2011, d'après le magazine Forbes, il avait été écarté de la série à succès Mon oncle Charlie en 2011 en raison de son comportement erratique et violent.  AFP

Azealia Banks quitte le monde «répugnant» des réseaux sociaux

Compte Twitter fermé, Instagram rendu privé et Facebook muet: la rappeuse américaine Azealia Banks a fait table rase des réseaux sociaux, où elle se faisait remarquer avec ses commentaires acerbes dans un univers qu'elle juge désormais «répugnant». «J'ai finalement pris la décision de m'éjecter des réseaux sociaux», a tweeté Azealia mardi soir, qualifiant la culture médiatique américaine de «carrément répugnante et vide de sens». L'artiste new-yorkaise de 24 ans, dont le titre 212 a connu un succès fulgurant avec plus de 100 millions de vues du clip sur YouTube, avait marqué ces réseaux de son empreinte impétueuse, multipliant les attaques contre des stars du rap.= Elle avait notamment reproché à la chanteuse blanche australienne Iggy Azalea, dans un échange acrimonieux sur Twitter, de se moquer des Noirs aux États-Unis. Azealia Banks avait aussi accusé Eminem d'être sexiste, Nicki Minaj de se plaindre de discrimination raciale à mauvais escient, ou Action Bronson de l'avoir insultée. Même des fans de la rappeuse noire avaient trouvé qu'elle allait trop loin en les appelant sur Twitter à brûler les maisons de descendants de marchands d'esclaves ou lorsque celle qui s'identifie comme bisexuelle tenait des propos homophobes. Dernièrement, Azealia Banks a apporté son soutien au candidat des primaires républicaines Donald Trump affirmant qu'il ferait un bon président, car «il est aussi diabolique que le sont les États-Unis».  AFP

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer