Kiefer Sutherland a enfin pu jouer avec son père

L'acteur Kiefer Sutherland.... (PHOTO Koji Sasahara,  ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

L'acteur Kiefer Sutherland.

PHOTO Koji Sasahara, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Même s'il tourne depuis plus de 30 ans, Kiefer Sutherland n'avait jamais donné la réplique à l'«un des plus grands acteurs anglophones»: son vieux père Donald.

C'est maintenant chose faite: non seulement les deux Sutherland jouent-ils ensemble dans le nouveau western Forsaken, mais ils interprètent les rôles de père et de fils.

Les Sutherland avaient bien tous les deux été du Retour de Max Dugan en 1983, mais le plus jeune était figurant dans le film de papa, et ils n'avaient pas partagé un seul plan ensemble.

Ils sont aussi au générique du film Le Droit de tuer (Joel Schumacher, 1996), mais ils ne se sont jamais donné la réplique - en fait, ils ne se sont même pas croisés sur le plateau, se rappelle Kiefer.

Alors, comment on se prépare à une telle «rencontre» avec son idole de père?

Avec beaucoup d'appréhension, reconnaissait Kiefer Sutherland en septembre dernier, lors de la première mondiale du film, au Festival de Toronto (TIFF).

L'action se déroule au Wyoming en 1872. Kiefer y interprète le rôle de John Henry Clayton, une ancienne gâchette qui revient chez lui après 10 ans et retrouve son père révérend, veuf, qui est toujours furieux contre lui. Demi Moore et Brian Cox complètent la distribution de cette coproduction américano-canadienne.

Kiefer Sutherland, âgé de 49 ans, racontait en septembre qu'il tenait «beaucoup», depuis cinq ans, à tourner avec son père, maintenant âgé de 80 ans. Car qui sait à quel moment il décidera de ne plus travailler - son père ou lui, du reste.

Il a parlé de son rêve au réalisateur Jon Cassar, qu'il avait connu sur les plateaux de la série télévisée 24 heures chrono, et au scénariste Brad Mirman. Les trois hommes voulaient tous faire un film qui respecterait les codes du western classique, tout en y ajoutant le thème de l'acceptation et du pardon.

À la fin du tournage, à Calgary, Kiefer a soudainement réalisé qu'il n'avait jamais passé autant de temps avec son père. «J'ai grandi avec ma mère. Mon père et moi, on a passé seulement neuf semaines à faire des choses ensemble.»

Le réalisateur, lui, soutient que ce lien père-fils à la ville a insufflé une grande vérité aux scènes d'émotions du film. «Il était fascinant de leur laisser tout l'espace qui puisse leur permettre de faire surgir cette magie.»

Forsaken sera disponible au téléchargement numérique à compter de mardi et sortira le 29 mars en DVD-BluRay et en vidéo sur demande. Il sera aussi projeté sur grand écran le 18 mars à Calgary, où il avait été tourné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer