Rodolphe Duguay au Musée des religions

Le Musée des religions du monde de Nicolet,...

Agrandir

Le Musée des religions du monde de Nicolet, sous la direction de Jean-François Royal, présente l'exposition Rodolphe Duguay, du paysage en prière, jusqu'au 12 septembre.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Nicolet) Le Musée des religions du monde de Nicolet souligne à sa façon le 125e anniversaire de la naissance de l'artiste nicolétain Rodolphe Duguay en lui consacrant une exposition.

Officiellement inaugurée jeudi, cette exposition intitulée Rodolphe Duguay, du paysage en prière, regroupe 71 oeuvres qui mettent dignement en lumière la cohabitation entre son inspiration religieuse et celle, profane, qui rend souvent hommage aux paysages.

Démontrant la maîtrise de plusieurs médiums par Rodolphe Duguay, l'exposition présente 37 huiles, 25 gravures sur bois, quatre pastels, autant de fusains ainsi qu'un dessin créés à partir de 1919.

Né le 27 avril 1891, Rodolphe Duguay a fréquenté le Séminaire de Nicolet entre 1904 et 1908, l'année où il migra vers Montréal pour y trouver du travail. Là-bas, il a étudié les beaux-arts au Monument national avec Alfred Laliberté et au Montreal Art Association avec Brymner et Cullen.

Encouragé par l'artiste Suzor-Coté, il a poursuivi ses études en Europe de 1920 à 1927. De retour à Nicolet, il s'est établi dans la maison familiale près de la rivière Nicolet et y a joint son atelier, où il a travaillé jusqu'à son décès le 25 août 1973. Il a partagé ses jours avec l'écrivaine Jeanne L'Archevêque, qu'il avait épousée en 1929. La maison ancestrale et l'atelier, reconnus monument historique en 1977, sont ouverts au public.

Parmi les oeuvres exposées au Musée des religions du monde, 13 sont issues de sa production parisienne, dont les huiles sur carton L'Abbaye/Moines dans la forêt, L'enfant malade, Le Christ au tombeau, Arbres fantômes et Le crucifié, des titres qui témoignent de cette dualité entre le sacré et le profane dans l'oeuvre de Rodolphe Duguay.

L'essence de l'inspiration et des influences de l'artiste se retrouvent aussi dans les autres oeuvres produites dans les années 1930 et les décennies subséquentes, principalement jusqu'à 1960 en ce qui concerne l'exposition du Musée des religions.

La nature, la spiritualité, la prière, l'histoire religieuse chrétienne et la maternité résument les thèmes exprimés dans les créations desquelles émanent une aura de sérénité.

L'exposition est à l'affiche à Nicolet jusqu'au 12 septembre 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer