Réconciliation entre Sugar Sammy et Shawinigan

  • Dès qu'il a vu le maire Michel Angers, Sugar Sammy a réclamé un gros câlin. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Plein écran

    Dès qu'il a vu le maire Michel Angers, Sugar Sammy a réclamé un gros câlin.

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

  • 1 / 7
  • Mon nouveau bromance avec le maire de Shawinigan, a commenté Sugar Sammy sur sa page Facebook. (Olivier Croteau)

    Plein écran

    Mon nouveau bromance avec le maire de Shawinigan, a commenté Sugar Sammy sur sa page Facebook.

    Olivier Croteau

  • 2 / 7
  • Une dizaine de personnes âgées attendaient Sugar Sammy en portant les couleurs des Cataractes. Tout cela était plein d'une ironie moqueuse qui n'a pas échappé à l'invité d'honneur. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Plein écran

    Une dizaine de personnes âgées attendaient Sugar Sammy en portant les couleurs des Cataractes. Tout cela était plein d'une ironie moqueuse qui n'a pas échappé à l'invité d'honneur.

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

  • 3 / 7
  • Une centaine de jeunes ont offert à l'humoriste un numéro de chant et de danse spécialement conçu pour lui. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Plein écran

    Une centaine de jeunes ont offert à l'humoriste un numéro de chant et de danse spécialement conçu pour lui.

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

  • 4 / 7
  • Mélissa Normandin-Roberge, directrice des Maestros. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Plein écran

    Mélissa Normandin-Roberge, directrice des Maestros.

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

  • 5 / 7
  • Le maire Angers a octroyé à l'artiste le prestigieux titre de mascotte de la ville de Shawinigan sous le nom de: Sugar Shawi. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Plein écran

    Le maire Angers a octroyé à l'artiste le prestigieux titre de mascotte de la ville de Shawinigan sous le nom de: Sugar Shawi.

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

  • 6 / 7
  •  (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Plein écran

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Toutes les plaies sont pansées. Ce qui unit désormais Sugar Sammy à la ville de Shawinigan, ce n'est que de l'amour, une grande vague d'amour.

L'humoriste est arrivé un peu en retard au rendez-vous fixé à la Cité de l'énergie à 13 h 15 jeudi mais la réception n'en a été que plus chaleureuse. À part pour la botte de foin installée bien en évidence à l'extérieur, à côté de la porte d'entrée, et la dizaine de personnes aînées qui attendaient Sugar Sammy à l'intérieur en portant les couleurs des Cataractes. Tout cela était plein d'une ironie moqueuse qui n'a pas échappé à l'invité d'honneur.

Sugar Sammy est arrivé souriant et, dès qu'il a vu le maire Angers, a réclamé un gros câlin que le maire n'a pas hésité à lui donner. L'humoriste a d'ailleurs tenu à préciser plus tard que lui et le maire ont partagé partagé pas un mais bien trois câlins dont un en privé, à l'abri des regards indiscrets, au sommet de la tour de la Cité de l'énergie où Sugar Sammy a eu droit à une rapide leçon d'histoire de Shawinigan.

Ce qu'il ne savait pas, c'est que cette montée avait surtout pour but de permettre à près d'une centaine de jeunes de s'installer en catimini à la sortie de l'ascenseur pour offrir à l'humoriste un numéro de chant et de danse spécialement monté pour lui.

Le maire Angers a ensuite pris la parole pour souhaiter la plus officielle bienvenue à l'artiste en lui octroyant notamment le prestigieux titre de mascotte de la ville de Shawinigan sous le nom de: Sugar Shawi.

C'est un sorte de Petite séduction qu'on a organisée pour Sugar Sammy et le maire s'est dit très heureux de le recevoir malgré les vives réactions que ses blagues mordantes sur Shawinigan avaient provoquées au départ.

«Il faut remettre les choses dans le contexte, a-t-il expliqué en point de presse. À l'époque, on se remettait de la fermeture de la Belgo et quand des centaines de familles doivent vivre d'un coup comme ça, on n'a pas tellement le goût de rire.

L'équipe de Mélissa Roberge et des Maestros a su récupérer cet événement pour faire en sorte de redorer le blason de la ville. L'événement qu'on a organisé pour lui montre qu'on est loin d'être une ville qui se meurt et je pense que Sugar Sammy l'a beaucoup apprécié.»

«Il fait de l'humour mordant et il faut accepter ce que ça implique. J'ai participé au jeu et je vais être présent à son spectacle où je vais sûrement être une cible. Il ne faut pas se cacher que toute cette histoire lui donne une bonne visibilité, un bon rayonnement pour Shawinigan et la démonstration d'amour qui a été faite prouve hors de tout doute que si parfois on n'a pas envie de rire, à d'autres occasions, on sait passer à autre chose.»

L'humoriste, lui, a pris tout ça avec plaisir, humour et bonhomie. «J'apprends plein de choses sur cette ville et je veux revenir en été pour faire toutes sortes d'activités. J'ai fait des blagues sur Shawinigan, mais ne dit-on pas qu'on taquine ceux qu'on aime? Les gens ont été super accueillants, chaleureux et m'ont donné toute une dose d'amour.»

Pour ce qui est de son nouveau statut de mascotte de la ville qui lui valait d'arborer un macaron avec son visage sous une coiffe de chef indien, il a dit qu'il aurait préféré avoir les clés de la ville mais qu'il l'acceptait «avec humour, amour et fierté».

Quant à Mélissa Normandin-Roberge, la directrice des Maestros, elle vivait l'aboutissement de plusieurs mois de travail avec une joie non contenue. Le spectacle affiche complet, l'école recevra des instruments de musique en plus d'une vingtaine de milliers de dollars dont une portion ira à la maison Coude à coude qui offre des activités culturelles à des jeunes défavorisés à Shawinigan.

Mais surtout, les Maestros auront réussi à retourner une controverse en un événement strictement positif. Voilà une leçon dont on souhaite qu'elle n'inspire pas que les jeunes membres des Maestros.

Partager

À lire aussi

  • Un pacte d'amitié scellé sans compromis

    Arts

    Un pacte d'amitié scellé sans compromis

    Voilà: la réconciliation est consommée. Sugar Sammy a offert son spectacle aux Maestros devant une salle Philippe-Filion archi-comble jeudi soir. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Réconciliation entre Sugar Sammy et Shawinigan
    Dès qu'il a vu le maire Michel Angers, Sugar Sammy a réclamé un gros câlin. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

    Dès qu'il a vu le maire Michel Angers, Sugar Sammy a réclamé un gros câlin.

    Les plus récentes dans Le Nouvelliste
  • Réconciliation entre Sugar Sammy et Shawinigan
    Mon nouveau bromance avec le maire de Shawinigan, a commenté Sugar Sammy sur sa page Facebook. (Olivier Croteau)

    Olivier Croteau

    Mon nouveau bromance avec le maire de Shawinigan, a commenté Sugar Sammy sur sa page Facebook.

    Les plus récentes dans Le Nouvelliste
  • Réconciliation entre Sugar Sammy et Shawinigan
    Une dizaine de personnes âgées attendaient Sugar Sammy en portant les couleurs des Cataractes. Tout cela était plein d'une ironie moqueuse qui n'a pas échappé à l'invité d'honneur. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

    Une dizaine de personnes âgées attendaient Sugar Sammy en portant les couleurs des Cataractes. Tout cela était plein d'une ironie moqueuse qui n'a pas échappé à l'invité d'honneur.

    Les plus récentes dans Le Nouvelliste
  • Réconciliation entre Sugar Sammy et Shawinigan
    Une centaine de jeunes ont offert à l'humoriste un numéro de chant et de danse spécialement conçu pour lui. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

    Une centaine de jeunes ont offert à l'humoriste un numéro de chant et de danse spécialement conçu pour lui.

    Les plus récentes dans Le Nouvelliste
  • Réconciliation entre Sugar Sammy et Shawinigan
    Mélissa Normandin-Roberge, directrice des Maestros. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

    Mélissa Normandin-Roberge, directrice des Maestros.

    Les plus récentes dans Le Nouvelliste
  • Réconciliation entre Sugar Sammy et Shawinigan
    Le maire Angers a octroyé à l'artiste le prestigieux titre de mascotte de la ville de Shawinigan sous le nom de: Sugar Shawi. (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

    Le maire Angers a octroyé à l'artiste le prestigieux titre de mascotte de la ville de Shawinigan sous le nom de: Sugar Shawi.

    Les plus récentes dans Le Nouvelliste
  • Réconciliation entre Sugar Sammy et Shawinigan
     (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

    Olivier Croteau, Le Nouvelliste

    Les plus récentes dans Le Nouvelliste