Des films sur l'art au Centre culturel Pauline-Julien

Un nouveau partenariat a été annoncé par la... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Un nouveau partenariat a été annoncé par la directrice générale de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, Stella Montreuil, qui est entourée sur la photo de René Rozon, directeur général et fondateur du Festival international du film sur l'art, et d'Olivier Letarte, coordonnateur du Centre culturel Pauline-Julien.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La programmation cinématographique du Centre culturel Pauline-Julien (CCPJ) sera enrichie d'un volet de films sur l'art.

Un nouveau partenariat avec le Festival international du film sur l'art (FIFA) a été annoncé mardi par le directeur général et fondateur du FIFA René Rozon, la directrice générale de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières Stella Montreuil, et le coordonnateur du CCPJ Olivier Letarte.

Cinq films seront présentés au coeur de trois programmes en février. Le 9 février à 19 h 30, deux films sur la danse prendront l'affiche, soit Entre ciel et terre, quand le hip-hop devient art, une coproduction franco-allemande réalisée par Eric Ellena, ainsi qu'Une courte histoire de la folie, de la réalisatrice québécoise Isabelle Hayeur qui, à travers six tableaux, évoque l'évolution des traitements de la maladie mentale au Québec de la fin du XIXe siècle à nos jours.

Le programme du 16 février à 19 h 30 s'intéressera aux arts visuels. Le documentaire français Buren dans la ville, d'Émérance Dubas, témoigne du processus de création de l'oeuvre urbaine imaginée par Daniel Buren en intégration à la première ligne de tramway de Tours. Le film allemand Ai Weiwei - Evidence permet pour sa part de découvrir l'artiste contemporain chinois Ai Weiwei en préparation de sa grande exposition à Berlin. Emprisonné en 2011, puis assigné à résidence, surveillé et interdit d'expositions, l'artiste tient à rester dans son pays pour documenter son régime.

Le 23 février à 19 h 30, le film allemand Art War, de Marco Wilms, illustrera le combat d'artistes égyptiens pour exprimer le contexte et les enjeux de la révolution et de la transition qui a suivi à compter de l'été 2013.

Ces films ont été sélectionnés parmi le répertoire du FIFA, un festival créé il y a 33 ans par René Rozon. Il en coûtera 5 $ pour assister aux projections présentées au CCPJ, et les films seront diffusés en présence de réalisateurs ou d'invités spéciaux.

La Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, qui chapeaute le CCPJ, a choisi de remplacer le concept des Nouveautés de l'ONF à Trois-Rivières par une formule plus flexible, «qui permettra de mieux saisir les opportunités qui se présentent», indique la directrice générale de la Corporation, Stella Montreuil. Ainsi, des projections de documentaires de l'ONF s'ajouteront à la programmation du CCPJ et du Ciné-Campus au cours de la saison. La formule des P'tites vues demeure aussi à la programmation du Centre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer