Un plan pour la (re)découverte

Voici six des artistes présents lors du vernissage...

Agrandir

Voici six des artistes présents lors du vernissage de l'exposition de leurs oeuvres au Café-galerie L'Embuscade de Trois-Rivières. Ce sont, de gauche à droite, Meygan Saint-Louis, Patrick Harvey, Marie-Josée Roy, Ulysse Gélinas Roy, Nancy Moffatt et Patricia Kramer.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La vocation du café-galerie L'Embuscade de diffuser l'art contemporain ne s'est jamais démentie avec les années et le lieu offrira un intéressant éventail de talents pour sa première exposition officielle de 2016 avec la présentation de Plan B jusqu'au 4 février prochain, inclusivement.

L'exposition est, en quelque sorte un heureux accident puisque le responsable de la diffusion des arts visuels à L'Embuscade, Martin Côté, a dû réagir rapidement quand l'artiste pressenti pour cette première exposition officielle de 2016 s'est désisté. D'où l'idée du plan B. Il a eu la main heureuse en contactant Nancy Moffatt qui a réuni des oeuvres d'artistes qu'elle aime.

Le titre même recèle une subtilité que seul le visuel permet de saisir. Le B majuscule sur l'affiche se déploie comme le chiffre 13. Treize parce que c'est le chiffre chanceux de Nancy Moffatt mais treize aussi pour treize oeuvres de treize artistes différents, tous Mauriciens. Des oeuvres très différentes les unes des autres par les médiums utilisés comme par les inspirations. Les photographies de Jean Chamberland ou Annie Leblanc côtoient les abstractions de Meygan Saint-Louis ou Isabelle Clermont.

«On se retrouve avec des oeuvres très variées que j'ai découvertes la veille du vernissage, explique Martin Côté, alors, on a eu un beau défi à l'accrochage en cherchant à se donner une certaine cohérence et à établir un dialogue entre les oeuvres. Je suis assez content du résultat. Je sais que notre clientèle apprécie l'abstraction et je trouve qu'on couvre une large palette pour plaire à beaucoup de gens. Par ailleurs, les gens apprécient particulièrement les artistes authentiques et je trouve que c'est ce qui ressort de cette exposition.»

Si L'Embuscade favorise volontiers la relève et les artistes en émergence, on retrouve ici quelques artistes bien établis: Nancy Moffatt, Marie-Josée Roy, Isabelle Clermont ou Patricia Kramer ont toutes des feuilles de route bien remplies. À elles s'ajoutent les Simon Bournival, Jean Chamberland, Martial Després, Marie-Andrée Deschênes, Patrick Harvey, Francis Julien, Annie Leblanc, Ulysse Gélinas Roy et Meygan Saint-Louis.

Nancy Moffatt n'a pas fait trop de détours: elle a cherché treize artistes parmi ceux qu'elle préfère, tout simplement. «Tous ceux qui sont là sont des amis mais surtout des artistes que j'admire. J'avoue que le choix a été compliqué compte tenu du temps limité qu'on avait alors, il n'y a pas de concept ou de ligne directrice qui soutient un thème ou le choix des participants mais ce sont tous des artistes intéressants qui ont beaucoup à offrir.»

Derrière ce chaos se dessine assurément une énergie intéressante et qui permet à certains tout jeunes talents de se manifester. Meygan Saint-Louis expose pour la toute première fois et l'explosion des couleurs dans son tableau suggère un beau talent. Ulysse Gélinas Roy, fils de Marie-Josée Roy, sort lui aussi au grand jour. «C'est comme une invitation à la découverte qu'on fait aux gens en leur présentant de nouveaux artistes en même temps qu'on propose de redécouvrir des artistes déjà connus. Ce qui est certain, c'est que je souhaite ardemment qu'on ait l'occasion de suivre leur évolution au cours des prochaines années parce que je sais que tous ceux qui sont représentés ici ont un beau talent à offrir.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer