Livraison de fin d'année chez les auteurs d'ici

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Quelques auteurs de la région ont publié des bouquins au cours des derniers mois, certains pour le compte des enfants et d'autres pour les plus grands. À l'approche de fêtes, on vous en présente quelques-uns, pour qui souhaiterait en glisser un ou deux dans un sac-cadeau.

«L'Activiste - Le jour des morts»

Maureen Martineau, que l'on a longtemps connue comme comédienne et metteure en scène au Théâtre Parminou de Victoriaville, s'amuse aujourd'hui sur un nouveau terrain de jeu en élaborant des romans policiers dont l'action se déroule majoritairement au Centre-du-Québec.

Depuis 2012, l'auteure nous avait déjà donné deux suspenses mettant en vedette sa sergent-détective Judith Allison. Elle revient cet automne avec un troisième polar consacré à son héroïne sous le titre L'activiste - Le jour des morts, roman qui nous transporte à Tingwick. C'est dans ce patelin qu'un matin de novembre 2013, la population est secouée par une explosion qui détruit le guichet automatique de la Caisse populaire. 

Chargée de l'enquête, Allison aura fort à faire pour trouver l'activiste, qui en veut à l'homme d'affaires Henri Roberge, ex-cadre de la Danville Asbestos Mine. Lorsque ce dernier disparaîtra, la détective se lancera sur certaines pistes où victimes et criminels se confondront, le tout culminant sur une enquête qui la mènera jusqu'en Inde.

Ce nouveau roman de 318 pages est publié chez VLB Éditeur, là où Maureen Martineau avait aussi publié L'enfant promis, qui lui a valu en 2014 le Prix Arthur-Ellis du meilleur roman policier francophone au Canada.

«Le petit bonheur»

Le titre peut laisser croire à un énième ouvrage de psycho-pop, mais il s'adresse plutôt aux enfants de 4 à 7 ans. C'est Jessie Chrétien, une jeune auteure originaire de Gentilly, qui a écrit et illustré cette toute première publication. La jeune femme n'en est pas à ses premières illustrations en littérature jeunesse, mais pour s'initier à ce domaine du côté de l'écriture, elle a concocté l'histoire du petit Noah.

Un beau matin, ce petit homme décide de partir à la quête du bonheur, ce truc que les adultes désirent tant, qu'il trouve pour sa part passablement étrange, mais qui lui apparaîtra sous un nouveau jour lorsqu'il rencontrera sur son chemin un vieil homme qui le fera réfléchir autrement. Petit roman de 26 pages, le bouquin est publié aux Éditions Zailées, dans la collection Mini, qui s'adresse aux 4 à 7 ans.

«Je suis incroyable»

L'auteure Nancy Montour, de Trois-Rivières, poursuit de son côté les aventures de Xavier le rusé. Après Je suis un génieJe suis épouvantableJe suis épatant et Je suis mal pris, elle publie cet automne Je suis incroyable, cinquième tome de cette série dédiée à Xavier, petit génie de l'électronique qui peut plonger allégrement dans son super jeu virtuel. 

Dans ce dernier bouquin, le garçon part à la chasse au trésor sous la mer en compagnie de son complice Vico le pirate. Mais encore faudra-t-il que Xavier puisse bien manier le sous-marin... Ce mini-roman s'adresse aux enfants de 7 à 10 ans. Il compte 55 pages, est illustré par Marion Arbona et est publié chez Boréal Maboul.

«Joseph en scènes»

Marie-Marthe Roy est née à Caraquet, au Nouveau-Brunswick, et y passe encore tous ses étés. Le reste de l'année, elle vit toutefois à Trois-Rivières, où elle a enseigné la langue et la littérature au cégep. Or ces dernières années, elle a pris elle-même la plume cette fois, histoire de publier son tout premier livre intitulé Joseph en scènes.

En 19 petites histoires fortement inspirées par la vie de son père, elle y trace un portrait de cet homme, pour qui «la vie est un théâtre, une scène qu'il occupe pour émouvoir et surtout faire rire ceux qui le côtoient», un homme qui, dans sa manière d'aborder la vie, se présente comme un modèle de courage inspirant, décrit-elle. 

L'auteure plonge dans ses souvenirs et défrichent ses racines familiales pour rendre hommage à la fois à l'homme, et à ses fibres acadiennes.

«Le testament insolite de l'oncle Armand»

Auteure originaire de Nicolet, Trifluvienne d'adoption depuis 40 ans et elle aussi ex-enseignante en littérature, au Collège Laflèche cette fois, Christiane Dupont-Champagne signe pour sa part Le testament insolite de l'oncle Armand.

Ce recueil de nouvelles, publié aux Éditions Les Trois-Rivières, se détaille en seize récits dont le premier est consacré à ce fameux oncle, décédé fin seul en pleine tempête d'hiver à la suite d'un accident de la route. Avec les quarante centimètres de neige qui ont causé le drame, les gens ne pourront se rendre à son chevet.

Ses proches ne rateront toutefois pas le rendez-vous du notaire dans le second récit, qui se concentre sur le testament insolite du regretté Armand. Au fil des nouvelles, on suivra les époques et on en apprendra davantage sur cet homme qui a traversé les six dernières décennies.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer