Astragale: une nouvelle entité prend le relais

Alors que l'année s'était ouverte en janvier dans... (François Gervais)

Agrandir

Alors que l'année s'était ouverte en janvier dans l'incertitude avec la fermeture de l'école pour des raisons financières, avant qu'un changement de direction permette la reprise dans les semaines subséquentes, on termine 2015 sur une note floue.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Décidément, l'année 2015 en aura été une plutôt nébuleuse du côté de l'École de danse L'Astragale de Trois-Rivières. Alors que l'année s'était ouverte en janvier dans l'incertitude avec la fermeture de l'école pour des raisons financières, avant qu'un changement de direction permette la reprise dans les semaines subséquentes, on termine 2015 sur une note floue.

Jeudi, un communiqué a été émis annonçant que «la compagnie de danse se voit dans l'obligation de cesser ses activités». Sans plus d'explication sur les motifs de cette cessation, on informe qu'une nouvelle entité prendra le relais sous le nom «Astragale 2016», avec un conseil d'administration complètement différent, présidé par Nathalie Desbiens.

Or, aussi bien du côté des dirigeants de l'Astragale que de celui des membres de l'ancien conseil d'administration et des intervenants de la Commission scolaire, on avise qu'aucun commentaire ne sera fait et qu'aucune information supplémentaire ne sera divulguée pour le moment, ajoutant que des détails seront annoncés en janvier prochain.

Pour les élèves et les parents qui se posaient déjà des questions quant au programme sport-études de l'Académie des Estacades, on se veut rassurant. «Grâce à une entente avec la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, l'école de danse demeure dans les mêmes locaux, situés sur le boulevard des Forges, jusqu'à la fin de la présente année scolaire», écrit-on.

Dans ce même communiqué, Nathalie Desbiens laisse savoir que pour les élèves inscrits à la concentration mouvement danse du programme sport-études et ceux inscrits au volet récréatif, les cours se donneront normalement par les mêmes enseignants.

Du côté de la Commission scolaire, on limite l'information à cette phrase de Claude Lessard, président du conseil des commissaires: «Pour nous, le plus important était d'offrir la continuité de formation à nos 28 élèves jusqu'en juin».

Rappelons que l'an dernier, dans un autre épisode éloquent en matière de communication, les élèves en danse-études de l'Académie les Estacades avaient appris la veille du jour de l'An, par courriel, que leur école de danse fermait ses portes pour une période indéterminée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer