La Tuque dans l'oeil des jeunes artistes

Le vernissage de l'exposition Ma ville, son histoire,... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Le vernissage de l'exposition Ma ville, son histoire, sa couleur aura lieu jeudi soir. Derrière: Marion Hénault et Mykim Marchand. Au centre: Kelly Paterson, Sandrine Tessier et la responsable de la vie étudiante Julie Sauvageau. Devant: la photographe Caroline Bérubé, Stacey Giroux et Megan Larouche.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Collaboration spéciale) Des élèves de l'école secondaire Champagnat présenteront les résultats de leurs cours de photographie, jeudi, lors d'un vernissage. L'exposition ayant pour thème Ma ville, son histoire, sa couleur propose la ville de La Tuque vue par des jeunes âgés entre 13 et 16 ans.

Ces jeunes ont reçu des formations en photographie dans le but, entre autres, de promouvoir la région de La Tuque. Six élèves des 2e à 5e secondaire ont suivi un total de 10 heures de cours dans plusieurs domaines, notamment, les différents thèmes en photographie, le portrait, le cadre et la couleur, les retouches photos, comment monter un portfolio, les médias sociaux... C'est la photographe Caroline Bérubé de chez FrançoisCaroPhoto qui a accepté de donner la formation. 

«C'était la première fois que je donnais des ateliers. J'étais contente de le faire avec ces personnes dynamiques et intéressées», lance d'entrée de jeu la photographe professionnelle.

Pour leur projet, les jeunes filles se sont rendues à certains endroits dans la ville de La Tuque pour prendre des photos. «Je suis nouvelle à La Tuque, ça m'a permis de découvrir la ville. J'ai beaucoup aimé ça. On a retouché un peu nos photos et je les trouve belles», a lancé Kelly Paterson.

Il faut dire que les élèves qui ont participé au projet sont particulièrement fières du résultat. Leurs photos seront imprimées sur des toiles pour l'exposition. «L'atelier m'a beaucoup aidée parce que je ne connaissais pas vraiment la photographie. Je le faisais par plaisir sans avoir les notions de base. Avec ces notions-là, nos photos sont de meilleure qualité et plus belles. On sait aussi comment les interpréter», a souligné Megan Larouche.

Le fruit de leur travail sera également exposé au Complexe culturel Félix Leclerc en janvier. «J'ai hâte que les gens voient ce que nous sommes capables de faire», lançait une participante. «On a travaillé fort sur nos photos. Ce n'est pas n'importe quoi qui peut être exposé là-bas. Ça leur donne de la valeur», ajoutait une autre.

La responsable de la vie étudiante, qui a également participé aux ateliers, était très fière du travail accompli par les jeunes. «Ces élèves-là vont pouvoir être sollicités si l'on a besoin de photographes pour des activités à l'école», lance Julie Sauvageau.

«Il y a beaucoup de préjugés sur nos jeunes, sur la génération qui s'en vient. C'est agréable de montrer que nos jeunes sont créatifs et qu'ils sont capables d'apporter quelque chose», a-t-elle ajouté.

Le vernissage aura lieu à l'agora de l'école secondaire Champagnat jeudi dès 18 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer