• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Productions de la 42e Rue: Avenue Q et une revue dynamique pour 2016 

Productions de la 42e Rue: Avenue Q et une revue dynamique pour 2016

À l'avant, on aperçoit le directeur artistique et... (Sylvain Mayer)

Agrandir

À l'avant, on aperçoit le directeur artistique et metteur en scène William Lévesque. À l'arrière, Guy Leclerc (assis au piano), membre du conseil d'administration de la troupe, accompagné de Patrick Carrière, Emmie Massicotte, Paule Vermot-Desroches, Anthonny Leclerc, Marie-France Masson, Myriam Poirier-Dumaine et Manon Carrier.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les membres des Productions de la 42e Rue convient leur public à deux nouveaux rendez-vous en 2016 à la Maison de la culture de Trois-Rivières, le premier dès janvier avec une revue intitulée Coin Broadway et 42e Rue et le deuxième cet été avec une oeuvre très prisée par les amateurs du genre, Avenue Q.

Joyeuse façon d'aborder l'année, la troupe proposera les 15, 16 et 17 janvier un collage de vingt extraits tirés de 22 comédies musicales, dont des pièces de Book of Mormon, Hairspray, Miss Saigon, Avenue Q, Spring Awakening, Annie, The Company et Legally Blonde, entre autres.

«On s'éloigne des comédies musicales que tout le monde connaît», fait valoir le directeur artistique et metteur en scène William Lévesque. «C'est le genre de spectacle où tu t'y présentes sans trop savoir à quoi t'attendre et d'où tu ressors, on l'espère, avec de belles découvertes.»

Le spectacle Coin Broadway et  42e Rue a beau s'inscrire dans la tradition de la troupe de présenter une revue, celui-ci sera différent. Au-delà d'une version concert axée strictement sur les chansons, on mise ici sur de véritables numéros, avec mise en scène et personnages au besoin, certains présentant d'ailleurs de beaux défis, note M. Lévesque. 

Ce dernier mentionne entre autres le défi qui se posera à un trio de chanteuses qui doivent jouer du saxophone en même temps qu'elles chantent et se déplacent. «On va beaucoup plus loin dans ce spectacle que dans les revues précédentes», dit-il. «Ça bouge beaucoup.» 

Contrairement aux autres productions, on s'est aussi permis cette fois-ci de conserver certaines pièces dans leur version originale en anglais, tout le reste étant traduit pour permettre au public de bien suivre les histoires. Le spectacle regroupera sur scène 13 chanteurs-comédiens-danseurs et un orchestre d'une douzaine de musiciens. «Une belle idée cadeau!», suggère Guy Leclerc, membre du conseil d'administration de la troupe.

Avenue Q

Le rendez-vous estival de juillet se fera quant à lui sur les notes de la comédie musicale Avenue Q, dans laquelle le public retrouvera les personnages de l'émission américaine Sesame Street

Couronnée de succès, cette oeuvre a remporté trois Tony Awards en 2004, dont celui de la meilleure comédie musicale. Le spectacle met en scène une gamme variée de marionnettes et trois personnages humains, tous réunis autour d'une trame qui fait grande place à l'humour, précise-t-on.

Dans cette pièce, les personnages témoigneront du fait que le passage de l'enfance à l'âge adulte peut s'avérer délicat.

Comme le titre l'indique, le public retrouvera donc cet univers loufoque sur l'Avenue Q, au beau milieu d'un quartier malfamé de New York. On y suivra notamment le personnage de Princeton, qui vient de terminer un baccalauréat en anglais, qui est sans le sou et qui découvrira sur cette avenue une joyeuse bande de personnages.

Avec eux, le public visitera une panoplie de thèmes, dont l'argent, le couple, l'homosexualité, la différence, la pornographie et le racisme. «Tout est abordé avec énormément d'humour et une musique très accessible», note William Lévesque, qui précise néanmoins que ce spectacle s'adresse aux 12 ans et plus.

Une douzaine de comédiens et manipulateurs de marionnettes serviront cette comédie qui a fait les beaux jours de Broadway pendant dix ans, et qui poursuit aujourd'hui sa trajectoire ailleurs. 

Cette pièce sera présentée les 8, 9, 10, 16 et 17 juillet. 

Les billets pour ces productions sont en vente à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson ou sur le site enspectacle.ca au coût de 28 $ pour les adultes et de 25 $ pour les étudiants et les aînés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer