Pieds nus dans l'aube sera un film

Fred Pellerin... (La Presse)

Agrandir

Fred Pellerin

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le projet de film tiré du roman Pieds nus dans l'aube de Félix Leclerc sur lequel Fred Pellerin a travaillé comme scénariste en compagnie du réalisateur Francis Leclerc vient d'obtenir les subventions gouvernementales nécessaires à sa production. Le tournage de l'oeuvre devrait donc commencer quelque part en 2016.

Francis Leclerc... (La Presse) - image 1.0

Agrandir

Francis Leclerc

La Presse

Le projet a été entrepris il y a trois ans alors que Francis, le fils de Félix Leclerc, a approché Fred Pellerin pour qu'ils écrivent ensemble l'adaptation du roman au grand écran. Le premier dépôt de scénario auprès des organismes subventionnaires a eu lieu il y a environ un an. Le projet n'a alors pas été retenu mais les remarques des membres du jury ont aidé les coscénaristes à améliorer leur oeuvre qui a été retenue à la seconde présentation. 

Rien n'a encore été décidé quant au calendrier de production mais Fred Pellerin estime que Francis Leclerc devrait normalement prendre son temps. «Il faut comprendre que Pieds nus dans l'aube, c'est tiré de la vie de Félix Leclerc à 11 ans alors qu'il s'apprête à quitter La Tuque, d'expliquer le conteur. Comme ça se déroule sur une année complète, ça pourrait impliquer un calendrier de tournage assez compliqué. Il faut aussi trouver les enfants pour jouer les rôles, dénicher les lieux de tournage, etc. J'ai l'impression que le tournage pourrait commencer vers l'automne 2016 mais ce sont des aspects qui m'échappent: je ne suis que scénariste.»

Sans trop en révéler sur la teneur même du scénario, Pellerin donne quelques pistes. «Ça parle de l'époque où il découvre l'amitié, l'attirance envers les femmes et plein de choses qui viennent avec le fait de grandir. En même temps, on sait qu'à la rentrée scolaire suivante, il va quitter La Tuque pour aller dans un collège à Ottawa. Ce n'est pas dans le style du Félix adulte qu'on connaît; c'est un film sur la fin de l'enfance.»

«Au départ, Francis m'avait appelé pour écrire les dialogues du film. J'ai mis de plus en plus mes mains dans la pâte et j'ai fini par être coscénariste à travers les nombreuses versions écrites.»

Même si la réalisation est l'affaire de Francis Leclerc, Fred continuera de s'impliquer dans le processus comme lors des premières lectures avec les interprètes. Il va aussi continuer de peaufiner certains détails du scénario au cours des prochains mois.»

Cette bonne nouvelle arrive dans une période particulièrement faste.

«J'ai toutes sortes de bonnes choses qui me tombent dessus en même temps. J'ai eu les concerts avec l'OSM qui ont été un beau succès, le début de la diffusion de Saint-Élie-de-légendes à la télévision dont je suis très content, la sortie du DVD de De peigne et de misère et j'ai fait une tournée d'une dizaine de jours d'un bout à l'autre du Canada dans le cadre des Coups de coeur francophones. Je suis allé du Nouveau-Brunswick au Yukon. Ce sont tous des projets sur lesquels on travaille depuis longtemps et qui ont connu leur heureux aboutissement en même temps.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer