• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > Au tour de Charlebois d'inspirer le Cirque du Soleil à Trois-Rivières 

Au tour de Charlebois d'inspirer le Cirque du Soleil à Trois-Rivières

Au tour de Robert Charlebois d'être au coeur... (Olivier Croteau)

Agrandir

Au tour de Robert Charlebois d'être au coeur du nouveau spectacle du Cirque du Soleil à Trois-Rivières.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une belle portion de l'été 2016 se traversera sur la musique de Robert Charlebois du côté de l'Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières. Après Beau Dommage, c'est à cette autre icône de la culture québécoise que le Cirque du Soleil rendra hommage cette année, via sa compagnie de projets spéciaux 45 Degrees.

De gauche à droite: Steve Dubé et Roger... (Stéphane Lessard) - image 3.0

Agrandir

De gauche à droite: Steve Dubé et Roger Picard, respectivement directeur et président de la Corporation des événements de Trois-Rivières, ainsi que Yasmine Khalil et Daniel Fortin, président et directeur de création de la compagnie 45 Degrees.

Stéphane Lessard

Or, cette série hommage prendra encore plus d'importance que prévu puisqu'en raison d'une nouvelle entente, on aura droit non plus à trois, mais à cinq spectacles estivaux exclusifs, le Cirque du Soleil ayant accepté de présenter des spectacles à Trois-Rivières jusqu'à l'été 2019.

Autant de décisions qui reposent sur le succès obtenu l'été dernier avec le spectacle Le monde est fou, faisait valoir mardi le directeur de création, Daniel Fortin. D'ailleurs deux des éléments clés de ce spectacle seront de nouveau mis à contribution pour le spectacle hommage à Robert Charlebois, soit Jean-Guy Legault à la mise en scène et Jean-Phi Goncalves aux arrangements musicaux.

Le choix de l'artiste a suscité l'unanimité, rapportait-on au moment de l'annonce mardi. Charlebois, souligne M. Fortin, a influencé aussi bien les artistes québécois que français. Il est un artiste impressionnant, sympathique et qui a du chien, apprécie-t-il. «On retrouve dans sa musique de belles ballades, mais aussi beaucoup d'énergie. Le répertoire de Robert Charlebois nous donne un problème, celui de choisir quelles chansons retenir.»

Daniel Fortin estime que la barre est haute cette année et qu'il importera de visiter de nouveaux terrains de jeu. «On ne veut pas refaire l'année passée, qui était magique. On veut aller ailleurs, on veut surprendre et montrer autre chose», dit-il. «Le répertoire de Robert Charlebois est assez coloré. C'est un personnage qui parle aussi beaucoup de voyages, alors on va voyager dans ce spectacle.»

L'artiste devrait toucher encore plus de générations que Beau Dommage, croit-il, et laissera place aussi à de belles possibilités de personnages. «Mais ce qui importe le plus, c'est de toucher les gens», appuie M. Fortin. «On essaiera toujours d'être spectaculaire, mais je pense qu'avec les chansons de Charlebois, on ira aussi toucher le coeur des gens.»

Le directeur de création a encore en mémoire l'atmosphère qui a plané autour du spectacle Le monde est fou l'an dernier au sein de la troupe. «Je n'ai jamais vu un sentiment de famille aussi grand au niveau des artistes. À la dernière représentation, ils avaient de la misère à partir», dit-il. Cette année, l'équipe sera renouvelée afin de diversifier les numéros et le type d'acrobatie, mais la collaboration avec certains artistes de la région devrait demeurer, précise-t-il.

Robert Charlebois est ravi de cet hommage. «Il a toujours voulu faire quelque chose avec le Cirque et il est très heureux», rapporte Daniel Fortin, qui prévoit une rencontre prochainement avec le chanteur afin de lui dévoiler les lignes directrices que son équipe prendra pour visiter son univers, tout en lui réservant aussi certaines surprises.

Enfin pour Daniel Fortin, le fait de connaître l'amphithéâtre est un élément drôlement favorable pour la préparation du nouveau spectacle. «On connaît le lieu maintenant, on sait à quoi s'attendre techniquement, on a l'impression de revenir à la maison et ça, c'est un grand avantage.»

Avec le recul, la présidente de 45 Degrees, Yasmine Khalil avoue qu'à pareille date l'an dernier, les interrogations étaient grandes quant aux ambitions du maire de Trois-Rivières et du directeur Steve Dubé face à la nouvelle scène. «Quand nous étions rentrés à la maison Daniel (Fortin) et moi, on se demandait dans quoi on s'était embarqué...», dit-elle. «Ça a été un grand défi pour nous. Je pense que la pression a été bonne et je crois que Le Monde est fou a bien relevé le défi.»

Cette année comme l'an dernier, on a prévu 20 représentations, qui s'échelonneront du

13 juillet au 13 août 2016, du mercredi au samedi à 20 h 45. Les billets sont en vente depuis mardi à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson, sinon en ligne au www.amphitheatrecogeco.com ou au bureau d'information touristique, et ce, aux mêmes prix que l'an dernier, soit entre 49 $ et 74 $ (plus taxes et frais de service). Notons que jusqu'à vendredi, pour chaque billet vendu, 1 $ sera remis au Noël du Pauvre.

Deux nouveautés cette année, il sera désormais possible de se procurer une place de stationnement avec son billet ou d'opter pour des billets V.I.P. (avec cocktail et stationnement). On a également prévu la possibilité d'ajouter des supplémentaires, note le directeur de la Corporation des événements, Steve Dubé, qui vise un succès encore plus grand que l'été 2015, tout en profitant d'un site plus achevé. 

«L'an dernier, les aménagements extérieurs étaient temporaires, cette année les installations seront permanentes», observe-t-il. «La rue sera plus large, les trottoirs et l'éclairage seront en place, toutes des améliorations qui vont venir maximiser l'expérience des gens.»

Partager

À lire aussi

  • Jean-Marc Beaudoin | <em>Le Cirque s'envoie en l'air </em>

    La Griffe à Beaudoin

    Le Cirque s'envoie en l'air 

    Beaucoup avaient flairé le coup, par déduction. Le deuxième opus de la série Hommage du Cirque du Soleil à l'Amphithéâtre Cogeco sera consacré l'été... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer