Noël 1933: autre crise, même solidarité

Le Théâtre Exaltemps présentera samedi à Shawinigan un...

Agrandir

Le Théâtre Exaltemps présentera samedi à Shawinigan un spectacle de théâtre musical intitulé Noël 1933 avec onze comédiens qui feront revivre ce que pouvait être Noël dans les années 30 dans le quartier Saint-Henri, à Montréal.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) À cette époque de l'année, ce ne sont ni les concerts, ni les spectacles de Noël qui manquent. Pourtant, certains se démarquent comme ce Noël 1933 présenté au Centre des arts de Shawinigan ce samedi 5 décembre, à 20 h.

Le spectacle proposé par le Théâtre Exaltemps plongera les spectateurs dans le quartier Saint-Henri de Montréal au pire de la grande crise économique des années 30 alors que deux familles aux destins bien différents sont réunies pour les Fêtes avec le contexte de méfiance autant que de solidarité que cela implique.

C'est là une façon originale aussi bien de célébrer Noël, avec pas moins de 14 chants offerts a capella, que de présenter un contexte historique marquant de notre histoire puisque c'est là un des mandats fondateurs de cette troupe. «La quinzaine de personnages que nous mettons en scène sont fictifs mais le contexte historique et politique est rigoureusement vrai, nourri de recherches exhaustives, explique Chantal Grenier, conceptrice du spectacle. Le contexte est intéressant parce qu'il décrit un épisode majeur de notre histoire et c'est un prétexte à raconter de beaux élans de solidarité.»

Mine de rien, la crise des années 30 a des similitudes importantes avec la situation actuelle quant à certaines politiques mises en oeuvre par les gouvernements pour assurer un redressement économique, notamment. «Il y a beaucoup de choses dont on parle dans la pièce qui ont des résonances avec aujourd'hui. À l'époque, on a une crainte d'autres idéologies comme le nazisme, le communisme et on nourrit une méfiance envers les Juifs, nombreux à s'exiler d'Allemagne à cette époque. Ça rend le contexte historique tout à fait pertinent aujourd'hui.»

«En même temps, il n'est pas question d'être didactique et ça reste un charmant divertissement. Nous donnons une grande place au chant puisque nous offrons14 pièces vocales sur les 90 minutes que dure le spectacle. Tous les chants sont plausibles pour l'époque, c'est-à-dire qu'ils existaient et auraient très bien pu être chantés par ces familles québécoises des années trente. On retrouve notamment une chanson de La Bolduc, un medley de Casse-Noisette, des chants traditionnels, etc.»

«Même si le fonds du texte ne concerne pas strictement Noël, le public va retrouver les valeurs qui marquent nos célébrations de cette fête. Malgré la misère de l'époque, alors que les gens tententde s'en sortir par tous les moyens, on sent chez eux une volontéde ne pas sombrer qui est réjouissante.»

La pièce regroupe onze comédiens, tous amoureux du chant et leurs chansons reposent sur des arrangements originaux. La troupe effectue une tournée provinciale de ce spectacle pour une sixième année consécutive et la représentation de Shawinigan est le tout premier arrêt d'une tournée de onze.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer