Douze lauréats au Galart 2015

L'heure était aux célébrations jeudi soir au Carré 150 de Victoriaville, là où... (Capture d'écran)

Agrandir

Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'heure était aux célébrations jeudi soir au Carré 150 de Victoriaville, là où se tenait le 11e GalArt qui récompense chaque année les artistes qui se sont distingués sur le territoire du Centre-du-Québec. Dix prix ont été décernés au cours de cette soirée animée par le comédien et metteur en scène Nicolas Gendron.

La soirée a permis d'honorer tout particulièrement Roland Janelle, qui dirige depuis 33 ans la Maison des arts Desjardins de Drummondville. C'est à ce diffuseur que l'on a remis cette année le Prix Hommage, lui qui a oeuvré pour que les organismes de diffusion à but non lucratif puissent bénéficier de programmes de subventions.

C'est aussi lui qui a piloté le projet de rénovation du Centre culturel de Drummondville amorcé en 2010, projet de 22,5 millions $ qui est devenu aujourd'hui la Maison des arts Desjardins. L'homme, que l'on désigne comme «l'âme» de ce complexe culturel, prendra sa retraite le 31 décembre prochain.

Le Prix du CALQ, décerné au Créateur de l'année du Centre-du-Québec et assorti d'une bourse de 5000 $, a pour sa part été remis au musicien et compositeur Danys Levasseur, que l'on décrit comme un paysagiste sonore doublé d'«un créateur persévérant et audacieux», précise-t-on. Son oeuvre intitulée Orchestre de Matières Sympathiques a donné lieu à une exploration sonore particulièrement réussie, a noté le jury.

Du côté des autres artistes centricois, le Prix des arts de la scène a été décerné à Marie-Hélène Carrier, qui est directrice artistique, enseignante et chorégraphe à l'école de danse l'Entre-choc de Victoriaville depuis 30 ans. Le Prix des Arts visuels a été attribué pour sa part à Monique Gosselin, pour ses oeuvres en reliures d'art, des oeuvres qui lui avaient déjà valu le Prix international Saint-Denys-Garneau.

L'auteure Véronique Pépin est allée cueillir le Prix Littérature pour son livre d'art Point cardinal et son album d'art Forêt mixte alors que Myrelle Couture a mérité les honneurs dans la catégorie des Métiers d'arts pour sa collection de bijoux en verre intitulée «Cape Cod».

Dans le domaine du patrimoine et de la muséologie, le prix a été décerné à Nancy Shaink, pour son travail de valorisation de l'art funéraire, alors que du côté de la relève, le Prix Début de carrière professionnelle a été attribué à Annie St-Jean. La lauréate brillait ici pour son exposition de photographie argentique intitulée Paysages: richesse collective rurale.

Télé-Québec a pour sa part décerné deux prix, soit le Prix Diffusion, qui a souligné la création et la diffusion de la revue L'Artis, ainsi que le Prix Arts médiatiques Télé-Québec, qui a été offert pour la première fois hier soir à Carl Raymond. Le lauréat mérite les honneurs pour ses oeuvres vidéos qui marient matériaux anciens et numériques.

La Bibliothèque de Saint-Pierre-les-Becquets a reçu le Prix Réseau Biblio CQLM pour la mise sur pied de son projet d'échanges culturels à la portée des aînés afin qu'ils profitent d'un bel accueil. Enfin, le prix Coup de coeur du jury a été remis cette année à Andrée-Anne Laberge pour son projet «Du souvenir au paysage», qui a particulièrement touché les jurés par son aspect humain et sa qualité artistique.

Notons en terminant que des mentions spéciales ont été décernées, une première cette année, pour souligner la vitalité culturelle d'un organisme de chaque MRC.

Les récipiendaires sont: le Comité culturel de Warwick (MRC d'Arthabaska); Patrimoine Bécancour (MRC de Bécancour), les Gospangels (MRC de Drummond), Espace Sophia (MRC de l'Érable) et le Cercle des fermières d'Aston-Jonction (MRC de Nicolet-Yamaska).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer