Du rock à la sauce Rosa

Rosa Laricchiuta présente son tout premier album qui... (La Presse)

Agrandir

Rosa Laricchiuta présente son tout premier album qui s'intitule Manquer de toi.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Après vingt ans de métier passées à rouler sa bosse ici comme en Asie, la chanteuse montréalaise Rosa n'allait certainement pas rater sa chance de surfer sur l'engouement dont elle a fait l'objet après son passage à l'émission La Voix. Elle présente aujourd'hui son premier album qui s'intitule Manquer de toi.

Depuis son parcours télévisé, la carrière de Rosa (Rosa Laricchiuta, de son véritable nom) ressemble à une passionnante aventure. Il y a la frénésie des fans, les tournées à titre de choriste avec Éric Lapointe l'été dernier et aujourd'hui, cet album qui lui a pratiquement été offert sur un plateau d'argent. «J'ai simplement reçu un appel d'Andrée Watters, que je ne connaissais même pas. Elle représentait S7 Productions, la maison de production de Sylvain Cossette (qu'elle ne connaissait pas non plus), qui souhaitait travailler avec moi. Je leur ai dit que je souhaitais faire un album en français et ils m'ont appris qu'ils ont leur propre maison de disques. Alors, tout s'est fait naturellement.»

Cette femme à la voix rauque et à l'énergie indomptable voulait faire les choses rapidement pour profiter de la visibilité que lui a donnée la télévision mais en même temps, tenait mordicus à travailler en compagnie de gens avec lesquels elle se sentait à l'aise. «Moi, je suis une fille de famille et je souhaitais un peu une atmosphère comme ça dans mon équipe de travail. C'est exactement ce qu'ils m'offraient et il n'y a eu aucun problème à se lancer rapidement dans la production de l'album.»

Elle qui n'avait jamais chanté qu'en anglais n'a pas voulu se lancer dans le défi d'écrire en français. «Je voulais laisser des professionnels écrire les chansons parce qu'on n'avait pas beaucoup de temps et que c'était délicat pour moi d'écrire en français. Par contre, l'album, c'est complètement moi parce que chaque chanson est basée sur ma vie, mes émotions, mes expériences. Ça parle du soleil, de mes racines italiennes, de l'amour, de mon expérience en Asie, etc. En plus, ça me ressemble parce que les gens se souviennent de moi comme la rockeuse à la voix rauque, mais j'aime chanter de tous les genres de musique et j'ai insisté pour avoir différents styles musicaux sur l'album: il y a une chanson blues, une autre country folk, et de la pop rock.»

«C'est un rêve que de faire un album mais en plus, de le faire en français, je trouve ça fantastique. Je devais ça aux fans francophones qui m'ont suivie et supportée tout au cours de La Voix et encore maintenant.»

Trois semaines seulement après les premiers contacts avec S7 Productions, le travail était commencé et l'album mis à peine trois intenses mois de travail à voir le jour. «En sortant de La Voix, j'étais en feu, clame-t-elle avec une incontestable conviction. Ça fait tellement d'années que je chante et que j'attends de faire un album que j'étais prête. À 41 ans, je n'ai pas de temps à perdre.»

Le seul élément qui lui a donné du fil à retordre, c'est le travail en studio, une totale nouveauté pour elle. «Avec moi, c'est sur scène que ça se passe. C'est l'endroit où je suis le plus à l'aise où je maîtrise mon art. En studio, c'est une expérience totalement différente. J'étais concentrée exclusivement sur l'interprétation. Je n'avais pas l'énergie qui me venait du public. Après un spectacle, je sors de scène et je suis énergisée à mort: je serais prête à en faire tout de suite un autre. Après une séance de studio, j'étais complètement épuisée.»

Maintenant que le bébé est au monde, la chanteuse travaille déjà à monter les spectacles de la tournée qui devrait commencer en avril prochain. «J'ai déjà hâte de monter sur scène pour chanter les chansons de mon album mais aussi des reprises en anglais. On va faire les festivals mais aussi les spectacles en salle. D'ici là, je continue de chanter avec Éric Lapointe, ça c'est sûr. On connecte tellement lui et moi. Je me reconnais en lui et l'inverse est aussi vrai. C'est un vrai plaisir de chanter avec lui.»

L'album est évidemment en vente partout sous sa forme physique comme numérique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer