Un deuxième album pour Daniel Morissette

Daniel Morissette... (Émilie O'Connor)

Agrandir

Daniel Morissette

Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'auteur et compositeur trifluvien Daniel Morissette sort ces jours-ci son deuxième album et il en fera un lancement officiel à l'Embuscade le samedi 31 octobre dans le cadre d'un 5 à 7.

L'album que Morissette a produit lui-même en plus d'en composer les onze chansons, paroles et musique, s'intitule L'argent prime. L'artiste revendique le double titre d'auteur et de compositeur mais n'hésite pas à affirmer que c'est le premier qui prime. «Les textes sont les éléments premiers de ma création. J'ose même dire que je suis chanteur par défaut. C'est simplement que j'aime faire des chansons, donner un support musical à mes textes.»

Ces textes portent la marque d'une profonde et constante préoccupation sociale. «Si on doit identifier un fil conducteur, dit l'auteur, c'est sans doute l'obsession pour l'argent qui caractérise notre société. Ce n'est pas un thème constant dans tout mon oeuvre parce que dans mon premier album, sorti en 2009, l'amour était au centre des thèmes explorés mais ici, ce sont des thèmes sociaux qui ont primé.»

Le processus de création débute donc par les paroles, plus souvent qu'autrement, même si des mélodies peuvent parfois inspirer le musicien. «Il n'y a pas de règles fixes, commente-t-il. Ce qui est constant, c'est que mes musiques sont assez simples, basées sur des lignes mélodiques classiques tout comme ma poésie qui se présente le plus souvent en vers réguliers. Ce que je souhaite dans l'idéal, c'est d'émouvoir, faire vibrer mon public comme certains artistes me font vibrer.»

L'album a été réalisé avec des moyens financiers limités ce qui a été autant un avantage qu'un inconvénient. S'il n'a pas pu profiter des technologies les plus avancées pour l'enregistrement, privilégiant son propre équipement à celui d'un gros studio professionnel, il a eu le loisir de réaliser autant de prises que nécessaire pour obtenir le meilleur produit possible. Il se dit pleinement satisfait du résultat. 

L'album est présentement en vente à la succursale trifluvienne du magasin Archambault comme il le sera éventuellement sur le site web du chanteur. Pour ce qui est du spectacle tiré de cet album et que Daniel Morissette est à préparer, il se fera dans une formule avec trois musiciens en plus du chanteur. C'est cette formation qu'il se propose d'offrir aux programmateurs des différents festivals d'été du Québec en 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer