• Le Nouvelliste > 
  • Arts 
  • > L'offre culturelle estivale: 53 000 personnes aux 87 rendez-vous 

L'offre culturelle estivale: 53 000 personnes aux 87 rendez-vous

Rick Hugues à l'oeuvre dans la revue musicale... (Photo: Olivier Croteau)

Agrandir

Rick Hugues à l'oeuvre dans la revue musicale American Story Show, l'un des 87 rendez-vous culturels qui ont coloré l'été 2015 à Trois-Rivières.

Photo: Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'été 2015 s'est avéré une saison joliment fructueuse sur la scène culturelle trifluvienne. C'est du moins ce qui ressort des statistiques d'achalandage recueillies par les responsables de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières qui, en combinant toutes les assistances aux spectacles, expositions et autres activités, en arrivent à un total de fréquentation de 53 774 personnes. Et sur ce chiffre, on ne compte pas les visiteurs de l'Amphithéâtre Cogeco.

Il faut dire que les 87 propositions culturelles répertoriées étaient assez variées, donnant à la population le choix entre35 spectacles, six expositions et46 activités. Parmi toutes ces sorties, 75 % d'entre elles étaient d'ailleurs des rendez-vous gratuits. Réunis à la Maison Rocheleau du secteur Cap-de-la-Madeleine jeudi, les principaux intervenants culturels, la présidente de la Corporation culturelle de Trois-Rivières, Stella Montreuil, ainsi que le maire de la ville, Yves Lévesque, étaient particulièrement fiers de leur cuvée 2015.

À elle seule, la salle J.-Antonio-Thompson a rallié 12 770 spectateurs pour les trois spectacles de l'été, soit la revue musicale Americain Story Show ainsi que les spectacles de Mario Tessier et Les Morissette. Pour les 16 représentations de ces trois rendez-vous, on a rassemblé une moyenne de 800 spectateurs par représentation.

Selon les données recueillies à cet endroit, on note par ailleurs que 61 % des gens provenaient de la Mauricie et 39 % de l'extérieur.

Or, c'est tout de même le Musée Boréalis qui a été le lieu le plus populaire de l'été. Pour son cinquième anniversaire, il a accueilli 18 542 visiteurs au fil de sa saison, des gens qui ont assisté aux expositions, aux «5 à 7 jazzy» ou qui ont tout simplement profité du menu servi sur la terrasse, populaire notamment les soirs de spectacle à l'Amphithéâtre voisin.

Les concerts champêtres font eux aussi belle figure au palmarès des lieux répertoriés. Très populaires les dimanches après-midis au Parc des Chenaux, les dix rendez-vous ont attiré un total de 6936 spectateurs, pour une moyenne de près de 700 spectateurs par concert et ce, malgré un début d'été frais et pluvieux, note-t-on. Le Manoir Boucher de Niverville a eu aussi son lot de visiteurs de son côté pour ses deux expositions alors que 4820 personnes ont franchi ses portes.

L'activité suivante ayant récolté le plus grand nombre de visiteurs se situe au Centre d'exposition Raymond-Lasnier de la Maison de la culture, qui a accueilli4084 visiteurs pour l'un des volets de la Biennale d'estampe contemporaine internationale de Trois-Rivières, un événement qui permettait d'apprécier les oeuvres de 17 artistes en provenance de huit pays.

Avec une exposition parallèle à cette même biennale et un symposium, le Centre culturel Pauline-Julien a reçu pour sa part 1411 visiteurs, alors que la Maison Rocheleau, avec son exposition permanente, a accueilli1160 personnes.

Pour une toute première expérience, les trois pianos publics qui ont pris place sous la marquise du Musée québécois de culture populaire, sur la Terrasse Turcotte et au Musée Boréalis ont rassemblé 1130 personnes autour des 34 animations qui y ont eu lieu, alors que du côté de l'ancienne église Sainte-Cécile, la troupe Les Sages fous a rassemblé 1250 spectateurs aux trois week-ends de «Théâtre insolite».

Pour cette occasion, le public avait accès à 10 spectacles offerts par neuf compagnies de théâtre en provenance de trois pays.En moyenne, on y a compté plus de 200 spectateurs par représentation.

À l'Île Saint-Quentin, le Théâtre des Nouveaux Compagnons s'est produit devant 460 spectateurs lors des trois représentations du Songe d'une nuit d'été, histoire de savourer le théâtre de Shakespeare en plein air, alors que pendant les Journées de la culture, malgré la température peu clémente, le Super Cinéma est parvenu à rassembler 172 participants pour une projection extérieure de courts métrages.

Enfin, notons que tout au long de l'été, les Fêtes de districts et les huit activités qui y étaient proposées ont rassemblé 596 personnes alors que 619 personnes ont participé aux trois rallyes interactifs créés par Boréalis et le Manoir Boucher de Niverville, des rendez-vous qui ont permis aux gens d'emprunter des parcours urbains et d'y découvrir l'histoire et le patrimoine de la Ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer