Un hiver chaud à prévoir chez Boréalis

La directrice générale de Boréalis, Valérie Bourgeois, avait... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

La directrice générale de Boréalis, Valérie Bourgeois, avait l'humeur festive mardi, lors de la présentation de la programmation automne-hiver de son musée qui fête cet automne ses cinq années d'existence.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Après avoir connu un été record en terme d'achalandage, le musée Boréalis présentait mardi sa programmation automne-hiver par laquelle la direction espère maintenir la popularité de cette institution.

Commençons par les bonnes nouvelles: les mois de juillet et août 2015 ont généré à eux seuls 18 542 entrées (9442 en juillet et 9100 en août) pour une hausse d'achalandage de 20 % en juillet et de 25 % en août en comparaison des mêmes mois en 2014.

Si la tendance se maintient, le musée prévoit accueillir près de 42 000 visiteurs en 2015, un record qui viendrait marquer de belle façon l'anniversaire de fondation de Boréalis qui fêtera ses 5 ans le 11 septembre prochain. Rappelons qu'en 2014, avec38 000 visiteurs, Boréalis avait augmenté son achalandage de 25 % en comparaison de l'année précédente, établissant ainsi un record qui pourrait être de courte durée.

Ce succès s'explique par la popularité des activités inscrites à la programmation estivale, quatorze de celles-ci affichant complet, sans compter quatre supplémentaires. Le parcours Premier shift, une nouveauté à l'été 2015, a aussi connu un succès sur lequel on va tabler cet hiver puisqu'il sera maintenu à la programmation.

Il appert évidemment que l'ouverture de l'Amphithéâtre Cogeco a contribué à l'achalandage à Boréalis en assurant une affluence au bistro les soirs de représentation du spectacle du Cirque du Soleil tout en permettant d'augmenter le nombre de visiteurs en journée sur le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent, une affluence qui a profité à Boréalis.

Programmation

Du côté de la programmation automne-hiver, la direction du musée n'a pas lésiné sur les activités entourant le menu strictement muséal.

Des activités conçues spécialement pour le cinquième anniversaire côtoient des nouveautés destinées à la famille et d'autres qui reviennent à l'horaire. On maintient l'identité en trois volets: famille, nocturne et gourmand. La programmation détaillée peut être consultée sur le site web du musée: www.borealis3r.ca.

Pour Valérie Bourgeois, cette programmation assez dense témoigne de ce que le musée est en mesure d'accueillir dans l'état actuel des choses.

«Toutes ces activités viennent s'ajouter à nos groupes scolaires et aux projets spéciaux. C'est la première fois qu'on fait autant d'activités en hiver. En été, on est à la limite de ce qu'on peut accueillir comme visiteurs alors, on a décidé de mettre l'emphase sur la programmation hivernale. Si on voit que ça fonctionne bien, il n'est pas exclu d'ajouter d'autres éléments à la programmation dans le futur. Ces activités, c'est notre façon de faire en sorte que les gens reviennent au musée une fois qu'ils ont fait la visite typique.»

Autre témoignage du succès de Boréalis, la directrice a été invitée par la Société des Musées du Québec à faire une présentation lors de son congrès annuel le 1er octobre à Lévis, pour y expliquer comment Boréalis a misé sur l'expérience sensorielle et émotionnelle de ses visiteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer