De la nouveauté aux Jeunesses musicales du Canada

Pour faire la présentation de la programmation de... (Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste)

Agrandir

Pour faire la présentation de la programmation de la saison 2015-2016 des Jeunesses Musicales du Canada à Trois-Rivières, on retrouvait, de gauche à droite, le Dr André G. Trahan, nouveau président du comité organisateur, Louise Kemp, membre du comité, et le conseiller municipal Daniel Cournoyer.

Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Le Centre des Jeunesses musicales du Canada de Trois-Rivières présentait jeudi sa programmation pour la saison 2015-2016. La saison sera constituée de cinq concerts présentés dans un nouveau lieu, le foyer de la salle J.-Antonio-Thompson, dans un nouveau créneau horaire, le dimanche après-midi, à 14 h.

Le premier concert aura lieu le 25 octobre et il mettra en vedette le pianiste Alexandre Scriabine qui présentera une prestation intitulée Entre romantisme et modernisme.

Le 15 novembre, deuxième concert au calendrier, celui de l'Ensemble Les Songes qui offre Alma Innamorata qui présente la musique baroque italienne du XVIIIe siècle. L'ensemble est composé de la soprano Samantha Louis-Jean, de la claveciniste Mélisande Mc Nabney, de la violoncelliste Camille Paquette-Roy ainsi que du flûtiste Vincent Lauzer.

Le troisième événement de la saison sera présenté le 6 décembre et il offrira aux mélomanes Violons virtuoses, en compagnie des frères Nikki et Timothy Chooi, aux violons, de même que Philip Chiu, au piano.

La saison se poursuivra en 2016, le 6mars, plus précisément, alors que le pianiste Charles Richard- Hamelin présentera Chopin, ses toutes dernières pages qui contiendra des valses, nocturnes, mazurkas et sa troisième sonate auxquelles s'ajouteront la lecture de textes d'amis du compositeur et de lettres amoureuses échangées avec Georges Sand.

Finalement, la saison se clôturera le 8 mai avec Lieder & Canciones en compagnie du baryton Philippe Courchesne Leboeuf et le guitariste Adam Cicchilletti.

Les billets sont d'ores et déjà en vente via la billetterie de la salle Thompson au coût de 30 $ par concert mais on peut se procurer un forfait pour les cinq représentations au coût de 125 $.

La directrice du Conservatoire de musique de Trois-Rivières, Johanne Pothier, assistait à la conférence de presse témoignant ainsi de l'importance de ces concerts dans le monde trifluvien de la musique.

«Les Jeunesses musicales, c'est notamment une plate-forme pour nos élèves puisqu'au cours des années, beaucoup de ceux-ci ont été invités à se produire en première partie des artistes invités. C'est donc une collaboration de longue date mais c'est davantage puisque les Jeunesses Musicales ont été cofondées par Anaïs Allard- Rousseau et c'est aussi grâce à elle qu'on a un conservatoire de musique à Trois-Rivières aujourd'hui. Il y a un lien quasiment familial entre ces institutions musicales et ça inclut l'OSTR. Je trouve cette collaboration très précieuse pour nos élèves.»

«Je souhaite que le public des JMC se renouvelle davantage du côté des jeunes parce que c'est un mouvement qui a été conçu pour eux et qui met en scène de jeunes artistes. Ce serait intéressant que le public des 25-45ans vienne assister davantage aux concerts et voient ce que des gens de leur âge réalisent dans le monde musical. En plus, ce sont des concerts qui sont faciles d'accès parce qu'ils sont toujours commentés par les interprètes avec, souvent, beaucoup d'humour. C'est un élément qui est fondamental dans la dynamisation de la musique classique.»

«Les concertistes passent par un imposant processus de sélection pour s'assurer qu'ils répondent aux critères des Jeunesses musicales qui ne se limitent pas à la stricte qualité musicale mais à la qualité de la présentation également. Je pense notamment à Philippe Courchesne Leboeuf, le baryton qui sera du dernier concert de la saison: ce garçon est aussi un membre du groupe vocal Qw4rtz alors, c'est dire qu'il a aussi son côté pop à côté du côté classique. Ça démontre que ces concerts s'adressent à un vaste public que je souhaite voir s'élargir encore au cours des prochaines années.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer