Baptiste Prud'Homme recourt au sociofinancement

Baptiste Prud'homme présentait son spectacle Chansons de papier... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste)

Agrandir

Baptiste Prud'homme présentait son spectacle Chansons de papier le 26 septembre dernier à la Maison Francis-Brisson de Grand-Mère, contenu musical qu'il souhaite transformer cet automne en livre-disque

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Corbo
Linda Corbo
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'auteur-compositeur et interprète Baptiste Prud'homme utilise actuellement le procédé du sociofinancement et sollicite ainsi l'aide du public pour procéder à la réalisation d'un livre-disque sur le concept des chansons de papier dont il a déjà tiré un spectacle présenté l'automne dernier à la Maison Francis-Brisson du secteur Grand-Mère de Shawinigan.

Voilà trois ans maintenant que l'artiste, originaire de Grandes-Piles, oeuvre sur ces chansons de papier qu'il a écrites à partir de romans issus de la plume des écrivains de la Mauricie, que l'on parle de Pieds nus dans l'aube, de Félix Leclerc; de La fleur qui ne meurt pas, inspirée du conte de Fred Pellerin Dans mon village, il y a belle Lurette, ou du texte Amour de papier, des mots de Réjean Bonenfant, pour ne nommer qu'eux.

Ce printemps, il est entré en studio pour en faire un album, sous la réalisation de Sébastien Cloutier, album qui a mis à contribution une dizaine de musiciens et quelques voix qui s'ajoutent à la sienne, avec la présence notamment des interprètes Fabiola Toupin et David Robert. Il lui manque toutefois des fonds pour parvenir à finaliser cet album, qui comptera au total neuf chansons et un conte musical amérindien, indique l'artiste.

Or, à ces chansons, il entend aussi ajouter un recueil de nouvelles, autant de courts textes qu'il a composés lui-même à partir de chaque roman qui l'a inspiré. Actuellement, son manuscrit est sur les bureaux de Perro Éditeur, qui pourrait le concrétiser, souhaite Baptiste Prud'homme. Le chanteur avait d'ailleurs utilisé le roman Marmotte, de l'auteur Bryan Perro, pour composer l'une des pièces du spectacle, chanson qui se retrouvera également sur l'album.

Contribuer au financement public

Pour solliciter l'aide du public, Baptiste Prud'homme utilise la plate-forme Kickstarter, qui aide les artistes à concrétiser leurs projets de création. Le sociofinancement a servi plusieurs artistes ces dernières années, que l'on pense à Bears of Legend sur la scène musicale ou à Xavier Dolan au cinéma, qui avait utilisé ce procédé pour créer son long métrage Laurence Anyways.

Baptiste Prud'homme ne pourra réaliser son livre-disque que s'il amasse 2500 $, mais son but réel s'élève à 15 000 $. Avec cette somme, il pourrait créer un site Internet et organiser une tournée de spectacles. S'il amasse 20 000 $, il s'engage à créer un vidéoclip sur la rivière Saint-Maurice en chaloupe, guitare à la main.   

En opération depuis samedi, le site avait permis hier à Baptiste Prud'homme d'amasser 974 $ en provenance de 29 contributeurs. Les gens peuvent choisir plusieurs options, qui vont d'un montant de 3 $ jusqu'à une somme de 1500 $ et plus, pour ceux qui auraient une âme de mécène.

Pour chaque montant octroyé, les récompenses varient, allant de la réception d'une chanson en format numérique par courriel jusqu'à un concert privé à domicile en passant par la réception du livre-disque avant tout le monde au coût de 27 $, avec livraison en octobre, quelques semaines avant la sortie officielle. Toutes les informations sont expliquées clairement sur le site.

Il est à noter qu'avec cette plate-forme, l'artiste a besoin de 2500 $ pour pouvoir bénéficier de l'argent. Si cet objectif minimal n'est pas atteint d'ici la fin août, le projet est annulé et les fonds ne seront pas retirés. Le chanteur est optimiste. «Je suis bien confiant d'aller chercher le montant minimum. Pour le reste, on ne sait jamais. Si le monde a le goût d'encourager ce qui se fait dans leur région...»

Le public peut contribuer à l'adresse www.kickstarter.com, en inscrivant «chansons de papier» dans la section «rechercher des projets».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer