La rentrée à l'UQTR: du rock-électro au rap-hip hop

Sur la photo, on retrouve Jean-Philippe Charbonneau, directeur... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste)

Agrandir

Sur la photo, on retrouve Jean-Philippe Charbonneau, directeur général du Groupe des médias étudiants, Martin Lambert, conseiller aux activités étudiantes, et Jean-René Leblanc, président de l'AGE UQTR.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Lortie
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Dans la même formule que l'an passé, le spectacle extérieur de la rentrée de l'Association générale des étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières promet d'être de grande envergure. Les étudiants pourront assister gratuitement aux prestations de Galaxie, de Koriass et ses invités Karim Ouellet, Misteur Valaire et Loud Lary Ajust, ainsi que de Loco Locass le 9 septembre prochain, sur le campus universitaire.

C'est la formation Galaxie qui ouvrira le bal à 19 h. «Après avoir joué en première partie des Rolling Stones au Festival d'été de Québec, on est vraiment très fiers de les avoir ici», a lancé Jean-Philippe Charbonneau, organisateur et directeur général du Groupe des médias étudiants.

C'est Koriass et son orchestre qui prendra ensuite la scène. «On aura la chance d'avoir les cuivres de Misteur Valaire, Karim Ouellet ainsi que Loud Lary Ajust vont aussi partager la scène avec lui. Ce spectacle a été monté pour les FrancoFolies de Montréal 2015, on est très fiers de pouvoir le reproduire à l'UQTR.» Le jeune rappeur est perçu comme un chef de file dans la nouvelle génération du rap québécois.

C'est finalement Loco Locass qui clôturera les festivités extérieures. Biz, Batlam, Chafiik seront sur scène pour présenter entre autres leur album Le Québec est mort, vive le Québec!, paru en 2012. Ces derniers promettent une expérience «manifestive».

Les plus nocturnes pourront poursuivre la soirée au café-bistro la Chasse-Galerie avec un groupe qui reprendra des classiques des dernières années. Sur une note plus dance, le local 1012 Nérée-Beauchemin recevra quant à lui un DJ jusqu'à la fin de la soirée.

Dans le même esprit festivalier que l'an passé, plusieurs services complémentaires seront disponibles sur le site, dont le food truck du Buck Traiteur. De nombreux prix de présence et bourses d'études seront distribués tout au long de la soirée.

C'est grâce à l'étroite collaboration entre la radio CFOU 89,1 FM, les Services aux étudiants et l'Association générale des étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières que ces têtes d'affiche ont pu être réunies dans un spectacle gratuit pour la population étudiante. À noter qu'un partenaire majeur se joint à l'équipe cette année, soit Vidéotron Mobile.

«Le but c'est de rejoindre l'ensemble de la population et d'avoir quelque chose d'unique. On veut que les gens soient fiers d'être sur le campus et qu'ils se disent qu'ils on pu avoir ce méchant party-là», conclut Jean-Philippe Charbonneau. L'an passé, environ 3000 spectateurs ont pris part à la fête en extérieur. Cette année, les organisateurs comptent bien dépasser ce nombre, surtout si la météo est de leur côté.

Le spectacle sera gratuit pour les étudiants, sur présentation obligatoire de la carte étudiante. Tous les diplômés pourront assister au spectacle au coût de 10 $ et la population est invitée au coût de 30 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer