Bilan du Festi-Beach

Valse avec la météo

Un total de 70 équipes sur un maximum... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Un total de 70 équipes sur un maximum de 75 ont pris part au tournoi de volley-ball. Beaucoup d'inscriptions aux activités sportives se sont faites le matin même compte tenu des prévisions météorologiques.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Lortie
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Le 16e Festi-Beach, qui se déroulait ce week-end dans le secteur Lac-à-la-Tortue de Shawinigan, aurait pu connaître un piètre bilan en raison des conditions météorologiques. L'édition 2015 du festival, soumise à l'incontournable Dame Nature, a tout de même de quoi contenter les organisateurs cette année.

L'été dernier, pour sa 15e édition, le Festi-Beach avait accueilli 40 000 visiteurs pour ses quatre jours de festivité. Bien que le record ne soit pas égalé cette année, le président du festival, Luc Désaulniers, se dit satisfait. «Les prévisions météorologiques y ont joué pour beaucoup. On s'attendait à pire, mais on a réussi à tirer notre épingle du jeu.»

En comptant les participants aux différentes activités sportives, on était en mesure dimanche soir d'estimer l'achalandage à 30 000 personnes pour le week-end. Désireuse de plaire à un large éventail de publics, l'organisation avait misé sur Alex Nevsky vendredi soir pour attirer une clientèle plus jeune. La réponse a été assez bonne, soit plus de 3000 personnes, malgré la forte pluie de vendredi soir. Le président explique que même s'il pleuvait partout autour, le site a étonnamment été épargné. Les conditions en auront quand même découragé plus d'un. Le spectacle n'a donc pas été annulé, mais on avait espéré le double de visiteurs.

Robert Charlebois terminait sa tournée des festivals à Shawinigan samedi soir avec son spectacle 50 ans en 50 chansons, soulignant ses 50 ans de métier. «Il a plu seulement à la fin de son spectacle. Sa prestation était très bonne pour un homme de 71 ans en plus. Il était très près du public, après le spectacle il est resté sur le site avec le monde, à prendre des photos, signer des autographes. Ça été très généreux de sa part.»

Une foule estimée à 3000 personnes s'était déplacée dimanche pour l'hommage à Phil Collins de Martin Levac, un nombre impressionnant pour un dimanche soir. Si une alerte d'orages violents et de grêle avait été levée plus tôt en journée pour Shawinigan, la soirée s'est montrée chaude et agréable après la forte pluie de fin d'après-midi.

Le Festi-Beach a également atteint ses objectifs jeudi soir, à l'ouverture, avec le chansonnier Éric Masson. «C'est comparable aux trois dernières années sans problème.»

Le président souligne également la qualité et l'achalandage des différentes premières parties.

Les activités sportives demeurent des éléments importants dans la programmation du Festi-Beach. Le président était satisfait des 800 coureurs présents samedi, compte tenu de la grande offre d'évènements de ce genre en Mauricie. Ceux-ci pouvaient participer aux parcours de 1, 5, 10 ou 21,1 kilomètres. Beaucoup d'inscriptions se sont faites le matin en raison des prévisions météorologiques peu attrayantes. Côté volley-ball, un total de 70 équipes, sur un maximum de 75, ont pris part au tournoi.

«C'est très bon, bref la journée de samedi c'était vraiment extraordinaire. Le site était plein», poursuit Luc Désaulniers.

Le coin des enfants a étendu ses heures d'ouverture, notamment pour la course du samedi, ce qui a été apprécié des festivaliers et des coureurs ayant des enfants.

Ceux qui ont le plus souffert de la météo chambranlante sont certainement les commerçants. Si les festivaliers ont surveillé jusqu'à la dernière minute les conditions météo tout le week-end avant de se déplacer, ils n'ont pas beaucoup flâné sur le site.

Pour les prochaines années, on dit que la demande pour des DJs se fait sentir. L'organisation se penchera sur la prochaine programmation dès cet automne.

Somme toute, le festival l'a échappé belle. «On est satisfait. On s'attendait à avoir tellement d'eau qu'on est content», conclut le président du Festi-Beach.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer