Coup d'envoi du FestiVoix

C'est à des habitués de l'événement et d'incontestables... (Photo: Courtoisie)

Agrandir

C'est à des habitués de l'événement et d'incontestables favoris du public, les Cowboys Fringants, que revient l'honneur d'offrir ce vendredi soir le premier spectacle de l'édition 2015 du FestiVoix sur la grande scène du parc portuaire. En première partie, dès 20 h 30, un groupe de la région: les Frères Lemay.

Photo: Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est ce vendredi soir que se met en branle l'édition 2015 du FestiVoix qui se poursuivra jusqu'au 5 juillet. Puisqu'il est souvent de mise pour un événement de la sorte de prendre un départ dynamique, on a confié aux Cowboys Fringants le soin de mettre le feu aux poudres avec leur spectacle qui sera présenté sur la grande scène du parc portuaire.

On a donné aux Frères Lemay, un groupe de la région à la musique entraînante, le mandat de réchauffer la foule qui promet d'être considérable. Les Mauriciens monteront sur la scène à 20 h 30 alors qu'on prévoit que les Cowboys devraient entamer leur spectacle autour de 21 h 35.

Cette toute première soirée tend à démontrer que la programmation de l'événement est particulièrement touffue. Ainsi, sur la scène installée dans la cour du Collège Marie-de-l'Incarnation, c'est nulle autre que Valérie Carpentier qui offrira le spectacle né de son album L'été des orages sorti en 2013 et qui a connu un très gros succès. Ce spectacle doit débuter à 19 h.

Comme de coutume les soirs de semaine, c'est dans le Jardin des Ursulines que la soirée débutera véritablement avec la scène des voix jazz qui sera, ce vendredi soir, offerte à la Trifluvienne Fabiola Toupin. Elle fera une rare incursion du côté du jazz dans un spectacle expressément conçu pour le FestiVoix dans lequel elle interprétera des chansons du grand Henri Salvador. Le spectacle devrait se mettre en branle à 17 h 45.

À 20 h, du côté de la cour du Manoir de Niverville, rue Bonaventure, la scène des voix libres portera bien son nom puisque le public aura droit à une soirée de contes en chansons avec Francis Désilets. Ce chanteur, musicien et conteur possédant une impressionnante feuille de route offrira son mélange de son cru de contes et de chansons.

Les plus fervents festivaliers savent depuis longtemps que certains des meilleurs moments du FestiVoix se vivent en fin de soirée dans les différents bars partenaires de l'événement. La soirée de ce vendredi d'ouverture sera la plus occupée de tout l'événement avec pas moins de cinq spectacles présentés dans cinq établissements différents. Sur la nouvelle scène folk du Temps d'une pinte, le public pourra entendre David Marin. Au Zénob, c'est l'irrévérencieux mais combien divertissant Mononc' Serge qui présentera les chansons d'un tout nouvel album. Au café-galerie l'Embuscade, le groupe post-rap Dead Obies avec son style inédit ravira les jeunes festivaliers. Le bar Le Trèfle est encore de la partie cette année pour accueillir la scène des voix trad et on y présente le groupe Ol'Crocodile alors qu'à la P'tite grenouille, scène des voix pop, on fera la place à Tripping Nineties, un groupe qui rend hommage aux années 90, si riches sur le plan musical. Les spectacles en bar débutent à 23 h ou minuit selon les endroits.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer